Coup d'Etat

mar
18
juin

Guinée : les risques de coup d’Etat contre Alpha Condé sont-ils réels ?

Alpha Condé, Président de la République de Guinée et le Général Namory Traoré, chef d'Etat-major général des Armées

CONAKRY-Engluée dans une crise liée au projet de changement constitutionnel voulu par Alpha Condé appuyé par son parti, la Guinée risque-t-elle de replonger dans une transition ? 

mer
22
mai

Guinée : des militaires arrêtés dans une affaire de complot ?

Image d'illustration

CONAKRY-Alors que l’arrestation de l’opérateur économique Mamadou Alimou Diallo défraie la chronique, des bruits sur l’interpellation de plusieurs militaires courent dans la cité.

dim
17
juil

Putsch manqué en Turquie : Le message "particulier"d'Alpha Condé à Recep Tayyip Erdogan…

(D) le Chef de l’Etat guinéen, Alpha Conde, (M) Erdogan, (G) Mamady Youla, Photo Boubacar Diallo, Africaguinee.com, mars 2016

CONAKRY-Après le coup d’Etat manqué vendredi soir, en Turquie, le Président guinéen Alpha Condé a exprimé sa solidarité à son homologue Turc, Recep Tayyip Erdogan.

Le Chef de l’Etat a condamné cet acte qualifié d’ « ignominieux » commis par une minorité des forces armées turques.

dim
17
juil

Putsch manqué en Turquie: Kerry s'indigne de la mise en cause des Etats-Unis

Le secrétaire d'Etat américain a appelé son homologue turc pour protester contre les allégations selon lesquelles son pays aurait un lien avec la tentative de putsch de vendredi soir.

sam
16
juil

Malick Sankon du RPG-arc-en-ciel : « Cellou Dalein Diallo a dit… »

CONAKRY- S’achemine-t-on vers une poursuite judiciaire dirigée contre le chef de file de l’opposition guinéenne ? Le directeur de la Caisse Nationale de sécurité sociale  (CNSS); Malick Sankhon, au cours d’une sortie politique, ce samedi 16 juillet 2016,  a déclaré que Cellou Dalein est passible d’une poursuite en justice.

sam
16
juil

Turquie: les putschistes défaits, au moins 265 morts

ANKARA (awp/afp) - Le Premier ministre turc a annoncé samedi à la mi-journée l'échec de la tentative de putsch de militaires rebelles, qui a fait au moins 265 morts, mais le président Recep Tayyip Erdogan exhortait ses sympathisants à rester dans les rues pour faire face à toute "nouvelle flambée".