L’imam déchu parle : « J’ai dit que le colonel Doumbouya doit organiser des élections…et partir le plutôt que possible » .