Des tirs nourris à la maison centrale de Kankan: psychose chez les citoyens ... .