Recalée au pèlerinage, Fatoumata Konaté se déchaine : ‘’ils ont vendu nos visas…’’ .