Guinée: le bal des hypocrites... .