Billo Bah hospitalisé : "Il a reçu des coups de bottes au bas-ventre…", confie Me Béa

Conakry
Maître Salifou Béavogui
Maître Salifou Béavogui

CONAKRY-Dans quelles circonstances Mamadou Billo Bah a-t-il été interpelé ? Son avocat a dénoncé ce lundi 23 janvier 2023 une arrestation violente. Selon maître Salifou Béavogui, son client a été violenté par les agents qui l’ont interpelé. Ce sont ces coups qui seraient à l’origine des maux dont il souffre. L’activiste a été conduit à l’hôpital Ignace Deen pour des soins.

"Au moment où je parle, Mamadou Billo Bah est l'hôpital Ignace Deen pour des examens. Mon client était activement recherché, depuis près de 7 mois. Il devrait être arrêté au même moment que Foniké Mengué et Ibrahima Diallo. Il a vécu dans la terreur, dans la peur, dans la clandestinité et dans l'angoisse. Le dossier qui le concerne était devant le juge d'intrusion, seul, habilité à lancer un mandat d'arrêt contre lui.

Ce matin je suis rentré en contact avec lui. Il m'a dit : maître j’ai été bien traité depuis mon arrivée à la direction centrale des investigations judiciaires de la gendarmerie nationale, mais je ne peux pas me prêter à une enquête maintenant là, parce que je souffre énormément. J'ai reçu plusieurs coups de bottes sur mon bas-ventre et sur mes côtes. Je respire difficilement. Je ne peux même pas me tenir debout. Battez-vous maintenant là pour que je puisse accéder à un médecin.

Nous avons posé le problème cela a été accepté. Donc, son propre médecin est venu l'ausculter. Après, le médecin a exigé que les investigations soient poursuivies au niveau de l'hôpital Ignace Deen. Alors, au moment où je parle, il est actuellement en train d'être traité. Après, nous allons voir la suite des procédures judiciaires avec les enquêteurs de la gendarmerie. Mais, pour le moment c’est son état de santé qui nous préoccupe. Je lance un appel au ministre de la justice Alphonse Charles Wright pour qu'une enquête soit ouverte contre les personnes qui ont arrêté mon client pour savoir comment, il a été arrêté. Il a été violenté ».

Dossier à suivre…

Propos recueillis par Mamadou Yaya Bah

Pour Africaguinee.com

Créé le Lundi 23 janvier 2023 à 16:02