Labé: Vandalisée en 2007, la maison de l’ancien ministre Alpha Ousmane Diallo ‘’Kaporo-rails’’ à l'abandon...

Guinée

LABE-Vandalisée lors des évènements de janvier-février 2007, la maison de l'ancien ministre de l'Habitat, sous le régime du feu Général Lansana Conté, Alpha Ousmane Diallo, est transformée en centre d'entraînement. Situé au quartier Koulidara, dans la périphérie de Labé, le domicile du ministre sert de lieu de rencontre pour des amateurs du Football, d'arts martiaux et même de réception de mariages. 

Située dans le secteur M’Balbhé, cette maison de l'ancien ministre Alpha Ousmane Diallo appelé aussi l'homme de "Kapo-rail" était l'une des plus luxueuses résidences à Labé au début des années 2000. 16 ans après sa mise à sac par une foule en colère contre le régime de Lansana Conté, les lieux sont devenus méconnaissables. Un journaliste d’Africaguinee.com a effectué un tour. Reportage 

Un centre de formation de football

Rencontré sur les lieux, Alpha Mamadou Diallo, amoureux du cuir-rond utilise l'espace pour former des jeunes footballeurs. 

« Depuis 2010 nous jouons au football ici. Nous faisons les entraînements sur la dalle. Nous remercions le propriétaire des lieux parce que s'il nous avait demandé de quitter, on aurait déjà abandonné pour aller ailleurs. Nous trouvons de l'intérêt dans ce jeu, parce que certains d'entre eux sont sélectionnés pour participer à d'autres compétitions au stade de Labé ou ailleurs.

Je trouve de l'importance dans l'encadrement que je leur apporte. Les enfants aussi sont courageux, ils ne manquent pas aux séances de formation que je leur donne. Depuis que nous avons entamé les entraînements ici, personne n'est venu nous dire d'arrêter » précise l'entraîneur.

Depuis la destruction de la résidence, aucune réhabilitation n'a été effectuée nous apprend-on.  Les murs du bâtiment en font foi d’ailleurs. Cependant, certains proches de l'ancien ministre visitent les lieux à des rares occasions, mais ils n'empêchent personne d'accéder pour pratiquer le sport. A défaut d'avoir un autre terrain praticable dans le secteur, Mamadou Yaya Diallo s'y rend régulièrement pour faire du sport.

« Nous jouons ici parce que on n'a pas un autre endroit dans le quartier sauf le grand terrain au Secteur Télidjé. L'avantage que nous avons ici en saison pluvieuse, il y a moins de problème, tandis que les autres parcelles aux alentours non mises en valeur où les jeunes jouent sont inondées. Pendant cette période, il y a tellement de joueurs qui viennent que parfois tu peux venir ici trouver 20 à 25 joueurs. Nous jouons moins de temps pour permettre à tout le monde d'avoir un temps de jeu.

Une fois, un vieux est venu nous trouver nous disant que la maison de l'ex ministre lui appartient mais bon, il nous a juste dit que nous pouvons jouer tant que nous voulons, le moment où il aura besoin de la parcelle, il viendra nous informer, mais depuis qu'il est parti jusqu'à présent ça va », explique Mamadou Yaya Diallo.

Mamadou Benthé Barry est un footballeur. Il tire un grand avantage dans les entraînements qu'il effectue sur place avec ses amis, sous l'œil vigilant de leur coach.

« Le coach nous donne un bon encadrement ici. Au début lorsqu'il venait d'arriver , je ne pouvais même pas arrêter un ballon, mais je me suis beaucoup amélioré, » témoigne cet autre footballeur. 

Dans l'enceinte de la cour, il y a une case en dur, décoiffée.  Elle sert d'endroit à certains jeunes pour apprendre des cours de karaté. L’entraîneur est un détenteur de la ceinture noire. Il indique avoir appris à beaucoup de jeunes cette autre discipline sportive.

« Avant,  j'étais à N'Zérékoré. J'ai fait trois ans là-bas ensuite je suis parti au Libéria j'ai eu la ceinture noire. Je cumule cette activité avec la maçonnerie, j'ai fait un temps ici, après je suis parti à Conakry avant de revenir. A notre début, il y avait beaucoup d'apprenants mais un mois après, beaucoup ont démissionné,  le Kung Fu est dur et il faut du courage.

En ce moment ,c'est quatre personnes qui viennent. Nous sommes là chaque jour pour des exercices comme l'endroit est propre, personne n'est venu nous interdire de nous entraîner. C'est un bâtiment abandonné depuis sa démolition. Donc, nous profitons", confie maitre George Yaradouno.

A l'image de plusieurs maisons inhabitées ou abandonnées, la résidence de l'ancien ministre est considérée par certains habitants du secteur comme une zone de non droit où des délinquants se donnent rendez-vous. Toutefois lors de notre passage sur les lieux, nous n'avons pas constaté des choses suspectes. Hormis le football, l'endroit est aussi utilisé pour des réceptions de mariage. 

Thierno Oumar Tounkara 

Pour Africaguinee.com 

 

Créé le Dimanche 22 janvier 2023 à 15:20