Arrestation de Billo Bah : Les confidences de maître Salifou Béavogui…

Guinée

CONAKRY-Dans la soirée du samedi 21 janvier, le responsable de la mobilisation et des antennes du FNDC (front national pour la défense de la constitution) a été arrêté dans la haute banlieue de Conakry. Où se trouve-t-il ?De quoi est-ce qu'on lui reproche ? Son avocat, maître Salifou Béavogui a répondu aux questions d'Africaguinee.com. 

AFRICAGUINEE.COM : Votre client Mamadou Billo Bah a été interpelé samedi dans la soirée dans la banlieue de Conakry. Comment avez-vous appris cette nouvelle ?

MAITRE SALIOU BEAVOGUI : Effectivement, j'ai appris à travers les réseaux sociaux que mon client Mamadou Billo Bah a été interpellé et conduit vers une distinction inconnue, dans la soirée du samedi 20 janvier. Depuis hier soir jusque maintenant, je me suis mis à sa recherche pour pouvoir le localiser.

Où est-ce qu'il se trouve ? 

Selon les informations que j'aie reçues, après une brève détention dans une gendarmerie à Tombolia, il a été finalement conduit à la direction centrale des investigations judiciaires de la gendarmerie nationale (DCIJG-Gn). 

Quand j'ai eu cette information, je me suis rapproché des services de cette unité d'enquête. Effectivement, j'ai eu la confirmation qu'il s'y trouve. Donc, au moment où je vous parle, il est effectivement détenu à la direction centrale des investigations judiciaires de la gendarmerie nationale. 

Ce qui me rassure d'ailleurs parce que généralement tous nos clients qui passent là-bas sont traités conformément à la loi. Donc, en tant qu'avocat, je suis vraiment rassuré. Je sais que là où il se trouve actuellement, ses droits seront respectés.

Qu'est-ce qu'on lui reproche ? 

Dès demain, nous allons prendre contact avec lui pour suivre la procédure conformément à la loi. Mais, à l'instant là, je ne peux dire avec exactitude de quoi on lui reproche. C'est quand l'interrogatoire va finir qu'on saura ce qu'on lui reproche. Mais ce qui est sûr, c'est un citoyen libre qui jouit de la présomption d'innocence qui sera défendu conformément à la loi.

Entretien réalisé par Mamadou Yaya Bah 

Pour Africaguinee.com

Créé le Dimanche 22 janvier 2023 à 16:36