Guinée : La Crief resserre l’étau autour de l’ex ministre Yaya Sow…

Conakry
Yaya Sow, ancien Ministre des Transports et des Infrastructures
Yaya Sow, ancien Ministre des Transports et des Infrastructures

CONAKRY- L’étau vient de se resserrer autour de l’ancien ministre des Infrastructures et des Transports. Limogé le 16 novembre dernier par le colonel Mamadi Doumbouya, suite à un scandale lié à la fuite d’un audio compromettant, Yaya Sow a été inculpé par la Cour de Répression des Infractions Économiques et Financières (Crief), une juridiction spéciale mise en place par la junte pour réprimer les crimes économiques.

Selon Aly Touré, procureur spécial de la Crief, l’ex ministre Yaya Sow est accusé de corruption d’agents publics, prise illégale d’intérêts, violation des règles de passation des marchés et de contrôle des marchés publics. Il a été placé sous contrôle judiciaire. Le moindre mal, du moins pour l’instant, pour l’ancien ministre.

Tout comme lui, Demba Kourouma, ex Conseiller principal, Bangaly Kourouma, personne responsable des marchés publics, Rodrigue Georges Loua, ex conseiller juridique, tous des anciens cadres du ministère des infrastructures, sont également inculpés pour les mêmes faits et placés sous contrôle judiciaire.

En revanche, Patrice Toupou, Aly Condé, Sâ Yolande Camara, Ibrahima Sory Camara, Bangaly Keita, impliqués dans le même scandale n’ont pas eu cette chance. Ces cadres qui étaient présents à la réunion préparatoire au cours de laquelle cet audio a fuité, ont été inculpés et placés en détention provisoire à la maison centrale de Conakry.

Cheick Ahmed Tidiane Camara, l’ex chef de cabinet, en fuite est également inculpé  pour les mêmes chefs d’accusations.

Dossier à suivre…

Africaguinee.com

Créé le Samedi 21 janvier 2023 à 2:31