Le parti de Sékou Touré répond à Aliou Bah : "Où sont nos 18 avions de la flotte Air-Guinée ?"

Guinée
Ahmed Sékou Touré père de l'indépendance de la Guinée
Ahmed Sékou Touré père de l'indépendance de la Guinée

CONAKRY-Les critiques de Aliou Bah, président du parti MoDel vis-à-vis du « parti-Etat » ne passent pas au sein du PDG-RDA, parti fondé par Ahmed Sékou Touré, père de l’indépendance de la Guinée.

La lecture du président du parti MoDel sur le « parti-Etat » traduit, selon le PDG, les conséquences de l’effacement mémoriel dont a été victime certains jeunes guinéens qui ne savent rien des acquis glorieux du Peuple de Guinée.  Droit de réponse.

Expression réelle de la volonté d'un peuple martyr, résolu dans l'orientation de son bien-être collectif, malgré moult adversité inter-externe. Adversité, extrêmement opposée au Peuple de Guinée dans l'exercice de sa souveraineté. Le système du PARTI-ÉTAT guinéen de 1958- 1984, plus exactement raffiner de 1971-1982 et de 1982-1984, a révolutionné l'étude des régimes politiques dans les institutions et des universités de sciences politiques.

Ceci dit, le droit constitutionnel selon les programmes d'enseignement spécifiés aux États-unis, au Canada, en France, en Russie, en Iran... a réadapté le champ d'analyse, et remodelé le débat scientifique, autour  du Parti-État guinéen et de ses progrès vertigineux, en matière d'amélioration pratique des conditions  d'existence des populations guinéenne en 26 ans de règne: avec 360 usines de production et 150 grandes industries, de véritables incubateurs, et sources réelles d'employabilité, avec un faible taux de chômage, et modèle  de croissance inégalé d'alors.

Et quand une association à caractère politique, qui se fait appeler Model, et son représentant qui veulent être connus, confondent l'unique PARTI-ÉTAT du Peuple de Guinée aux "partis- ethno-différencié", puisque le peuple de Guinée n'a connu qu'un seul PARTI-ÉTAT le PDG-RDA de 1958-1984. Cette thèse, est une réponse instructive pour tous ceux et toutes celles qui ont été victimes du programme d'effacement mémoriel, je parle de jeunes guinéens qui ne savent rien des acquis glorieux de ce grand Peuple dans son développement. Il faut redonner sa grandeur à la Guinée avec une jeunesse consciente, patriote, responsable et surtout cultivée et armée intellectuellement face aux défis de l'évolution.

Lire aussi-Le système du parti-État : ce mal qui continue de ronger notre société

En 2018 le PDG-RDA a eu 18 conseillers électoraux aux dernières élections communales, et cela se justifie par la présence de ces élus sur l'ensemble du territoire national. Ce qui de facto fait, du PDG-RDA la deuxième force politique avec l'arc-en-ciel et après le RPG. En 2020 sur sept (7) députés élus malgré le hold-up électoral, nous avons eu qu'un (1) député, bien entendu, le  vol et la manipulation des voix, n'ont  pas su affadir le Peuple et son Parti, PDG-RDA. L'élection du plus jeune député de la neuvième législature HONORABLE Oyé Beavogui, en est, l'illustration la plus saisissante.

Où sont passés les acquis du PARTI-ÉTAT guinéen au service du Peuple ? Où sont nos 18 avions de transport qui constituaient notre puissante flotte, "Air-Guinée", ? Où sont-ils passés nos Bateaux de transport de marchandises et humains Guino-Mare ? Où sont-elles, nos Usines ? Au nom de quel libéralisme désastreux et criminel se réclament ces associations politiques, ce pseudo Model ? Qu'ont-ils fait de ce Peuple et comment était avant, le Guinéen ?

Cogitons...

PRÊT POUR LA RÉVOLUTION !

         DEBOUT ET PRÊT !

Créé le Vendredi 20 janvier 2023 à 8:56