Elhadj Biro Diallo à Charles Wright : "Il n'est pas donné à tous les citoyens de verser le sang pour la patrie mais…"

Guinée
Charles Alphonse Wright, Ministre de la Justice et des droits de l'Homme et Elhadj Boubacar Biro Diallo
Charles Alphonse Wright, Ministre de la Justice et des droits de l'Homme et Elhadj Boubacar Biro Diallo

CONAKRY-Du haut de ses 110 ans, Elhadj Boubacar Biro Diallo garde une lucidité solide. L’ancien président de l’Assemblée Nationale, observe encore l’évolution du pays avec attention.

Lors d’une visite que lui a rendu le garde des sceaux de passage à Mamou, il a livré de pertinents et sages conseils à son hôte. L’ex chef du parlement guinéen conseille Alphonse Charles Wright qui dirige aujourd’hui les destinées du ministère la Justice, de travailler avec honnêteté. Extraits.

« Il n'est pas donné à tous les citoyens de verser le sang pour la patrie. Mais il est exigé de tout le monde d'essuyer le front pour la construction de la patrie. Quand on peut le faire, il faut le faire. Il faut faire des efforts pour la construction de son pays de la façon la plus honnête. C'est ce qui est important. Les richesses qu'on amasse, c'est quelque chose d'éphémère. Les bonnes actions sont celles qui construisent la patrie. J'ai fait 40 ans de service, c'est difficilement que j'ai pu obtenir ma retraite.

Depuis longtemps, je suis entre ici et le village. Je vous recommande beaucoup d'honnêteté, de la franchise et de respect de la justice. Vous avez un rôle important dans le gouvernement. Dans un pays où la justice est respectée, où elle est unanimement acquise, les citoyens sont dans le bonheur. On ne voulait pas me lâcher, mais à un moment j'ai dit que je dois avoir un peu de repos. J'ai mes 110 ans comme ça. Donc, il faut beaucoup d'honnêteté. Mais je persiste aussi qu’il faut savoir essuyer son front pour la construction de la nation », a conseillé l'ancien politique, Elhadj Boubacar Biro Diallo.

De Mamou, Habib Samakè

Pour Africaguinee.com

Créé le Jeudi 19 janvier 2023 à 11:39