Plaintes de Sidya et Cellou contre l’Etat : L’agent judiciaire Mohamed Sampil apporte des précisions

Guinée
Maître Mohamed Sampil, agent judiciaire de l'Etat
Maître Mohamed Sampil, agent judiciaire de l'Etat

CONAKRY-Fin février 2022, les anciens Premiers ministres Sidya Touré et Cellou Dalein Diallo ont été expulsées de leurs résidences respectives sises à Dixinn et Minière, sur ordre du patrimoine bâti public de l’Etat. Suite à leur déguerpissement, ils ont saisi la justice pour être rétablis dans leur droit de propriété. Les deux procédures sont toujours pendantes devant le tribunal de Dixinn.

Africaguinee.com a interrogé ce mercredi 18 janvier 2023 le directeur du patrimoine bâti sur ces plaintes. Mohamed Doussou Traoaré ne s’est pas étendu sur la question. « Pour ce qui concerne le cas de Cellou Dalein Diallo et autre, j’ai entendu qu’il y a eu des plaintes dans les médias. Je n’ai jamais reçu une plainte officielle et je n’ai pas été assigné à la justice. Donc, je n’ai pas de commentaires spécifiques sur ce dossier », a-t-il répondu, s'exprimant au cours d'une conférence de presse.

Toutefois, l’Agent judiciaire de l’Etat, maître Mohamed Sampil s’est largement épanché sur le sujet. Il affirme que les deux procédures sont en cours et qu’il attend les observations du ministère public avant que l'affaire ne soit mise en délibéré.

« Ce n’est pas le patrimoine bâti public qui doit être assigné en justice. C’est plutôt l’Etat, représenté par l’Agent Judiciaire de l’Etat. A date, les deux procédures sont pendantes devant le tribunal de première instance de Dixinn. Les procédures judiciaires statuant sur les questions de propriété sont quelquefois méticuleuses. Et quand ça concerne l’Etat, le juge ne peut se prononcer qu’après que le dossier ait été communiqué au ministère public pour des observations. Ces dossiers sont communiqués au ministère public.

A date, nous attendons ces observations. L’Etat va protéger ses intérêts dans ces deux affaires. Lorsque nous prendrons connaissance de ces observations, nous verrons si elle requiert qu’on y apporte des observations à notre tour avant de demander au juge saisi de mettre l’affaire en délibéré. Cela est valable pour les deux parties. Les demandeurs dans ces deux procédures, ce sont les deux anciens premiers ministres (Sidya Touré et Cellou Dalein Diallo, ndlr) l’Etat est défendeur », a étayé l’agent judiciaire de l’Etat.

A suivre…

Oumar Bady Diallo

Pour Africaguinee.com

Créé le Mercredi 18 janvier 2023 à 17:36