Guinée : Tenue à Conakry du Conseil d'administration de la Chambre des Mines…

Publireportage

CONAKRY-La Chambre des Mines de Guinée a tenu ce mardi 17 janvier 2023 son Conseil d'Administration. Cette session qui s’est tenue dans les locaux de l'institution était essentiellement consacré à l'examen du budget 2022, dans sa partie exécution et à la revue du plan de travail pour 2023 accompagné de son budget.

La rencontre a réuni plusieurs dirigeants de compagnies minières, a-t-on constaté. L’objectif de ce conseil d’administration est de faire la revue de l'ensemble des activités en terme d'efficacité, de réalisation technique et budgétaire. Selon Ismaël Diakité, cette rencontre est un moyen de contrôle de l'action de la direction exécutive suite à l'utilisation du budget qui lui a été conféré.

Priorités pour 2023

 « Au compte de l'année en cours, la Chambre des Mines de Guinée se donne deux priorités : La première, c'est de continuer à agir sur l'environnement des affaires minières en Guinée, afin que les activités minières se réalisent dans les meilleures conditions, de paix, de sécurité et de dynamisme. Donc, soutenir toute la production, à travers l'élimination de toutes les contraintes, de toutes les barrières qui peuvent entraver cette progression. 

La deuxième, c'est de donner plus de force à la chambre des mines pour pouvoir être l'interlocuteur privilégié des pouvoirs publics dans la résolution de ces problèmes. Et parmi ces forces, il y a la prise en compte technique mais également financière de tous ce qu’il y a comme contraintes liées à la logistique, à la formation, à la dotation des moyens à la base pour qu'il y ait des réponses rapides aux réactions des communautés, aux réactions des employés face à certaines situations qui ne sont pas toujours reluisantes », a expliqué le président de la Chambre des Mines de Guinée.

État des lieux du secteur minier en Guinée... 

Le secteur des mines est en plein croissance, selon Ismaël Diakité. Cet essor s’explique non seulement par le fait qu’il y a beaucoup d'investisseurs nouveaux qui arrivent, mais également par le fait que les opérations qui sont en cours se réalisent à merveille, selon le président de la Chambre des Mines. Les taux d'exécution des engagements qui ont été pris pour la production, la construction ou pour l'exploration, sont aux meilleurs niveaux, se réjouit M. Diakité.

« C'est un secteur qui est dynamique, un secteur qui, en dépit du contexte international qui est difficile, et de la sortie du Covid, le secteur se porte bien. Il continue à faire face aux défis majeurs du contexte international et en même temps, il continue à tenir compte de l'ensemble des obligations liées et de l'environnement des affaires en Guinée, particulièrement la prise en charge des conditions des communautés, la prise en charge des employés en matière de santé et sécurité, également, la prise en charge de toutes les obligations qui sont relatives au contenu local», a ajouté monsieur Diakité.

Défis et attentes des communautés…

En Guinée, les attentes des populations, en particulier celles des communautés qui sont autour des sites miniers, sont très complexes, parce qu'elles sont diverses et nombreuses, à en croire le président delà Chambre des Mines de Guinée.

Néanmoins, ce qu'il s'agit de faire, c’est de s'organiser avec les compagnies minières, avec l'administration, les pouvoirs publics centraux et décentralisés pour que l'ensemble des attentes soient pris en compte et que de ressources suffisantes soient mobilisés aussi bien à l'interne des compagnies minières qu'au niveau du pouvoir public pour faire face à l'ensemble de ces attentes.

« C'est de cela que découleront toutes les conditions de paix et de sécurité des investissements qui vont se réaliser dans les bassins miniers», a-t-il déclaré.

Dansa Camara DC

Pour Africaguinee.com

Créé le Mercredi 18 janvier 2023 à 10:47

TAGS