Harmattan et maladies respiratoires : "Ce qu'il faut pour se protéger", selon Dr Ibrahima Traoré

Santé
Dr Ibrahima Traoré
Dr Ibrahima Traoré

CONAKRY-Quelles sont les types de maladies auxquelles les guinéens sont-ils exposés pendant cette période d’harmattan ? Quelles attitudes faut-il adopter pour se protéger ? Dr Ibrahima Traoré, dermatologue de formation et enseignant chercheur a répondu aux questions d’Africaguinee.com. Dans cet entretien, l’universitaire donne des conseils utiles aux citoyens.

AFRICAGUINEE.COM : L'harmattan qui commence à souffler en Guinée est souvent propice à l'éclosion de maladies respiratoire et pulmonaire. Qu'est ce qui favorise ce phénomène ?

DR IBRAHIMA TRAORÉ : L’harmattan est une période s’étendant entre fin Novembre et la mi-Mars au cours de laquelle, des vents secs et poussiéreux du Nord-Est, soufflent du désert du Sahara sur la sous-région Ouest-Africaine jusqu’à l’Océan Atlantique. Des températures froides sont aussi notées pendant l’harmattan.  Cela s’explique par le fait qu’on est proche du tropique de capricorne qui est le plus éloigné de l’Afrique de l’Ouest et de l’hémisphère Nord. Un autre aspect de la baisse des températures en ce moment est le fait que ce vent sec accumule des fines particules de poussières dans son trajet au-dessus du désert pouvant également provoquer des températures froides.

Ainsi, pendant l’harmatan, nous respirons de l’air sec chargé de beaucoup de particules de poussières entrainant des éternuements, de toux, de maux de gorge, de facteurs déclenchant des crises chez les patients asthmatiques et quelques fois des saignements. En raison de la baisse des températures (Froid), les voies respiratoires deviennent sèches car la sécrétion du mucus diminue et l’épithélium devenant nu perd sa première ligne de défense. Cela favorise les processus d’infections principalement virales mais pouvant aussi être bactériennes.

Concrètement quels sont les types de maladies auxquelles on est exposé pendant cette période ?

Premièrement, ce sont les allergies. C’est la période de survenus de crises successives chez les asthmatiques. La pneumonie et la bronchite surviennent également fréquemment pendant cette période. Toutes les personnes souffrantes d’allergies doivent également prendre des précautions car il y’a une forte tendance qu’ils respirent toutes sortes de poussières.

On voit également la peau qui change pendant cette période…

Pendant l’harmattan, l’humidité baisse jusqu’à 15% (Le taux normal est situé entre 40% et 60%). Cette baisse d’humidité entrainera une réduction considérable des niveaux d’hydratation et la sécheresse de la peau pouvant se fissurer dans les cas graves. Les cheveux, les lèvres, les talons et même les ongles deviennent ternes et facilement cassants.

L’autre risque c’est l’anémie falciforme. L’harmattan déclenche également des crises de drépanocytose chez les personnes atteintes.

Il y a également des maladies d’origines alimentaires. L’atmosphère étant poussiéreuse, il est très utile de veiller sur la bonne conservation des aliments. En ce qui concerne les maladies respiratoires et pulmonaires, nous en avons déjà parlé précédemment.

Est-ce qu'il y a un risque d'expansion de la Covid-19 pendant cette période ?

A ce jour, aucune possibilité de propagation du covid19 n’a été prouvé.

Quelles attitudes vestimentaires et hygiéniques faut-il adopter pour minimiser les risques?

Il est conseillé de s’habiller avec des vêtements chauds à plusieurs couches., utiliser le beurre de karité sur la peau et les lèvres. Aussi, boire régulièrement de l’eau pendant cette période (plus de 3 litres d’eau bu par jour est très utile). En plus, manger des aliments chauds et rendre le café et le cacao.

Quels autres conseils pouvez-vous donner aux populations pendant cette période ?

Il faut surtout rester en tout moment hydrater, se protéger le corps avec plusieurs couches de vêtements, porter les masques faciaux pour éviter de respirer de grandes quantités de d’air chargé de poussières, porter des lunettes pour protéger les yeux contre les poussières.

Entretien réalisé par Mamadou Yaya Bah

Pour Africaguinee.com

Créé le Vendredi 13 janvier 2023 à 10:40