Revalorisation des pensions : "C'est une performance exceptionnelle", selon Bakary Sylla, DG de la CNSS

Guinée
Bakary Sylla, DG de la CNSS
Bakary Sylla, DG de la CNSS

CONAKRY- Bakary Sylla, le Directeur Général de la Caisse nationale de Sécurité Sociale (CNSS), était face aux médias nationaux ce samedi 3 décembre 2022, pour édifier l’opinion sur les décisions relatives à l’augmentation et la mensualisation du paiement des pensions et des allocations familiales.

Ladite revalorisation a été officialisée par le chef du gouvernement de la transition, à travers une adresse à la nation le jeudi dernier. Il s’agit d’une décision qui s’inscrit dans la démarche de la refondation de l’Etat, programme phare du CNRD (comité national du rassemblement pour le développement), avait-il rappelé.  

« La mission qui nous a été confiée par le Président de la transition est de faire de la CNSS une Institution respectueuse des principes de base de la sécurité sociale, qui est au service exclusif des assurés sociaux. A notre arrivée à la tête de la CNSS nous avons fait un diagnostic pour faire les états des lieux de la situation financière et administrative héritée.

Cela nous a permis de comprendre les maux dont souffrait cette Institution et d’engager des réformes. Nous avons aussitôt lancé une opération de sécurisation du recouvrement des cotisations sociales à travers un contrôle drastique des déclarations sociales effectuées par les entreprises, la sécurisation de la facturation, l’édition des quittances et du quitus social.

Nous avons maitrisé les dépenses techniques notamment le paiement des pensions, des allocations familiales, des évacuations sanitaires. Les efforts mobilisés nous ont permis de constituer les réserves techniques de la CNSS en vue de garantir la viabilité du régime de base de protection sociale que nous gérons afin d’améliorer les conditions de vie de nos assurés sociaux », a indiqué le Directeur général de la CNSS.

Suite au redressement financier qui a permis de reconstituer les réserves techniques, conformément à la vision du chef de la transition guinéenne, du CNRD et du gouvernement, la CNSS ayant à présent une nouvelle capacité de redistribution, fera ressentir le fruit des réformes engagées aux assurés, notamment les pensionnés et les allocataires, d’après Bakary Sylla.

 « Nous allons donc procéder à l’augmentation et la mensualisation du paiement des pensions de retraite et de réversion ainsi que des allocations familiales. Pour les pensions, il y a eu trois niveaux d’augmentation à savoir :

- 120 % pour les plus petites pensions généralement perçues par les veuves et les orphelins,

- 85 % pour les pensions intermédiaires,

- 50 % pour les plus grandes pensions.

Cela fait en moyenne 70 % d’augmentation. En francs guinéens, c'est plus de 60 milliards de dépenses supplémentaires par année qui seront ainsi distribués aux retraités pendant les 30 ou 40 prochaines années sans avoir un franc de dette pour la génération suivante », a rassuré le patron de la CNSS.

« C'est une performance exceptionnelle », poursuite M. Sylla qui relève que l'écart entre la revalorisation et l'inflation qui se situe autour de 10%.  

La Caisse nationale de sécurité sociale est un établissement public qui a pour mission la gestion du régime de sécurité sociale des travailleurs du secteur privé et du parapublic. Elle est sous la tutelle du ministère de la Fonction Publique de l’emploi et du ministère de l’économie et des finances. Elle gère les prestations suivantes :

· l’assurance vieillesse

· les prestations familiales

· l’assurance maladie

· les risques professionnels (accidents du travail et maladies professionnelles)

En Guinée, la CNSS compte procéder à l’augmentation et la mensualisation du paiement des pensions de retraite et de réversion ainsi que des allocations familiales. Pour cette dernière, la revalorisation est de 200%.

« De toute l’histoire de la CNSS, c’est à l’avènement du CNRD au pouvoir qu’une telle augmentation a eu lieu. Et, c’est pour la première fois que les bénéficiaires vont percevoir mensuellement leur droits », a martelé le DG de la CNSS.

Dansa Camara DC

Pour Africaguinee.com

Créé le Dimanche 04 décembre 2022 à 0:34

TAGS