Alerte Info-Crief : Aly Touré s'oppose "encore" à la libération de Kassory Fofana

Guinée
Kassory Fofana et Aly Touré, photomontage Africaguinee.com
Kassory Fofana et Aly Touré, photomontage Africaguinee.com

CONAKRY-La Chambre de l’Instruction de la Cour de Répression des Infractions Économiques et Financières (CRIEF) a pris ce vendredi 02 décembre 2022, une ordonnance accordant une liberté provisoire assortie d’un contrôle judiciaire et du paiement d’une caution de trois milliards Gnf, à l’ancien Premier ministre, Kassory Fofana, incarcéré depuis le 06 avril 2022.

Cette décision fait suite à une requête déposée par les avocats de l’ex chef du dernier Gouvernement d’Alpha Condé, après la clôture de l’interrogatoire sur le fond. Mais pour la énième fois de suite, le parquet spécial de la Crief s’est opposé. Le procureur a fait appel, a appris ce soir Africaguinee.com.

« A la suite de la requête que les avocats ont introduit après la clôture de l’interrogatoire sur le fond, la chambre de l’instruction de la Crief a ordonné sa libération. Il s’agit d’une liberté provisoire assortie d’un contrôle judiciaire et le paiement d’une caution de trois (3) milliards Gnf», a confié ce soir, maitre Djibril Kouyaté, membre du pool d’avocats qui défend l’ancien premier ministre.


 D’après nos informations, le Procureur Spécial près la Cour de Répression des Infractions Économiques et Financières a fait appel. « C’est la quatrième fois il s’oppose à la libération de notre client », nous a-t-on confié.  

En attendant que la chambre de contrôle de l’instruction tranche, l’ancien Premier ministre, accusé de corruption, détournement de deniers publics, enrichissement illicite, blanchiment de capitaux, sera maintenu en prison.

A suivre…

Africaguinee.com

Créé le Vendredi 02 décembre 2022 à 22:27