Dialogue Inter-guinéen : Le Premier ministre Bernard Gomou lance les travaux

Guinée
Dr Bernard Gomou, Premier ministre de la Transition guinéenne
Dr Bernard Gomou, Premier ministre de la Transition guinéenne

CONAKRY-Les travaux du cadre de dialogue inter-guinéen ont été officiellement lancés ce jeudi 24 novembre 2022, à Conakry par le premier ministre Dr Bernard Goumou. La cérémonie inaugurale de cet évènement a connu la présence de plusieurs acteurs socio-politiques, des diplomates accrédités en Guinée, des religieux ainsi que du médiateur de la CEDEAO, Thomas Yayi Boni. Du 24 au 15 décembre, les participants venus d'une quarantaine d'entités vont échanger sur treize thématiques. 

"Les présents travaux qui sont lancés ici vont se dérouler jusqu'au 15 décembre. Ils vont commencer par des travaux de groupe thématiques. Ensuite, ils vont se poursuivre en plénière, puis suivra la validation des décisions en plénière", a déclaré Dr Makalé Traoré, porte-parole des facilitatrices du cadre de dialogue inter guinéen. Elle a promis que les efforts vont se poursuivre pour que les acteurs ayant opté pour le boycott reviennent autour de la table.

Le ministre de l'administration du Territoire et de la décentralisation a cité un chapelet de réformes que le CNRD a engagées depuis la prise du pouvoir, le 05 septembre 2021. Mory Condé déclare que ceci est un signal fort envoyé au Gouvernement qui viendra après le CNRD.

Le dialogue qui s’est ouvert ce jeudi est boudé par une frange importante de la classe politique ainsi que des faitières des organisations de la société civile. Présent à cette cérémonie, le médiateur de la CEDEAO a invité les autorités de la transition à œuvrer pour que tous les acteurs rejoignent la dynamique engagée.

" Je suis avec tous, je veux parler en tant que médiateur avec un accent particulier en direction de ceux qui ne sont pas encore là. Et dire qu’avec cette cérémonie et les multiples passages que j'ai eu à faire ici, la dynamique est là. Nous sommes dans une nouvelle ère qui s'ouvre. Monsieur le Premier ministre, je dis oui pour une union sacrée autour de la Nation. Le travail pour le rapprochement doit continuer entre filles et fils de ce pays", a déclaré Thomas Yayi Boni. 

L'objectif de la transition est la rectification institutionnelle et la refondation de l’État. Celles-ci ne peuvent être envisagées sans l'implication de toutes les composantes de la nation : les instances de la transition, les politiques, les acteurs de la société civile, les leaders religieux, a rappelé le premier ministre. 

"Chers participants, vous aurez durant trois semaines à adopter les thèmes de référence du cadre de dialogue inclusif inter guinéen et à travailler sur les 13 thématiques retenues. Il s’agit des 10 points du chronogramme de la transition validés par la CEDEAO et des trois points additionnels issues de la synthèse des rencontres avec les leaders des coalitions politiques et les faîtières des organisations de la société civile qui sont : la problématique de l'exercice des libertés publiques en lien avec la loi, la problématique de l’exercice des activités politiques en lien avec le judiciaire et le mécanisme de suivi et l'évaluation des conclusions du dialogue. A la fin des travaux, les conclusions ou recommandations issues constitueront un guide pour le cadre du dialogue durant toute la transition", a déclaré Dr Bernard Goumou, réitérant la main tendue du gouvernement aux acteurs politiques qui ont décidé de ne pas prendre part à cette cérémonie inaugurale du cadre de dialogue inclusif inter-guinéen. 

A suivre...

Siddy Koundara Diallo 

Pour Africaguinee.com 

Tel:(00224) 664 72 76 28

Créé le Vendredi 25 novembre 2022 à 0:51