Appel au dialogue lancé par les États-Unis : la troïka "ANAD, FNDC Politique, RPG arc-en-ciel" en réunion d'urgence

Guinée
Sidya Touré, leader de l'UFR, Alpha Condé (ancien Président), Cellou Dalein Diallo, leader de l'UFDg
Sidya Touré, leader de l'UFR, Alpha Condé (ancien Président), Cellou Dalein Diallo, leader de l'UFDg

CONAKRY-Suite à l’appel lancé ce mercredi 23 novembre 2022 par les États-Unis à l’endroit des acteurs sociopolitiques, les coalitions « ANAD, FNDC Politique, RPG arc-en-ciel » a convoqué une réunion d’urgence pour plancher sur ce dernier développement.

Ce sont ces trois coalitions, qui jusque-là, ont exprimé des réticences par rapport à la main tendue du Gouvernement, en ce qui concerne l’ouverture du cadre du dialogue inclusif, prévue demain jeudi à Conakry.

En effet, la troïka a mis sur la table dix (10) préalables pour leur participation au dialogue. Mais l’appel lancé par les Etats-Unis, demandant à toutes les parties d’être autour de la table, pourrait (peut-être) changer la donne.

En tout cas, après cette déclaration de Washington, le FNDC politique, le RPG Arc-en-ciel et l’ANAD ont aussitôt convoqué une réunion d’urgence cet après-midi. Ces coalitions vont-elles faire rétropédalage pour prendre part aux pourparlers qui s’ouvrent ce jeudi 24 novembre ?

Pour le moment, aucune décision n'a été prise selon des responsables desdites coalitions interrogées par Africaguinee.com. " Nous n'avons encore rien décidé. Mais une réunion d'urgence est convoquée tout à l'heure entre les membres des coalitions pour décider ce qu'il y a lieu de faire " nous a brièvement expliqué une source proche de la troïka.

Intensification des tractations

Les tractations se sont intensifiées ces dernières heures, veille du lancement du cadre du dialogue inclusif. La Première Conseillère de l'ambassade des États-Unis Anne Dudte a rencontré des responsables de ces coalitions politiques. Lors de cette rencontre, les deux groupes ont déclaré qu'ils plaidaient pour un dialogue national.

La diplomate américaine a souligné qu'il était important que leurs voix soient entendues, même si tous les préalables à leurs participations ne sont pas encore résolus.

Elle a encouragé les deux groupes à apporter leurs suggestions, plaintes et idées au dialogue national de jeudi pour façonner l'avenir de la Guinée, d'après l'ambassade des États-Unis.

A suivre…

Siddy Koundara Diallo

Pour Africaguinee.com

Créé le Mercredi 23 novembre 2022 à 16:51