Massacre du 28 septembre 2009 : Rattrapé par son passé sulfureux, un haut dignitaire de la junte écroué

Guinée
Colonel Bienvenue Lamah
Colonel Bienvenue Lamah

CONAKRY-Un haut dignitaire de la junte au pouvoir en Guinée vient d’être rattrapé par son passé sulfureux. Le Colonel Bienvenue Lamah a été arrêté lundi 21 novembre 2022 et mis en prison, a appris Africaguinee.com de sources judiciaires.

Il est l’actuel Commandant de la Gendarmerie régionale de la ville de Conakry. Le Colonel Lamah a été mis aux arrêts lundi et placé sous mandat de dépôt à la maison centrale de Conakry.

Si les raisons de son arrestation n'ont pas été officiellement communiquées, il faut tout de même rappeler que son nom a été cité par le commandant Aboubacar Diakité Toumba un des accusés des événements du 28 septembre 2009.

Lire aussi-Massacre de 2009: Toumba cite les cerveaux de la milice formée à Kaléah

Cet officier supérieur est cité parmi ceux-là qui seraient les responsables du camp Kaléah, où un groupe d'agents auraient quitté la veille des manifestations pour le camp Alpha Yaya Diallo. Ces éléments auraient joué un rôle important dans le massacre du 28 septembre selon les explications de Toumba Diakité.

Une source judiciaire a confirmé à Africaguinee.com que le Colonel Bienvenue Lamah a été effectivement arrêté en raison de son implication présumée dans les exactions de 2009, qualifiées de crimes contre l’humanité.

Il était gouverneur de la ville de Mamou avant sa nomination au poste du Commandant de la Gendarmerie régionale de la ville de Conakry le 25 octobre 2021. Il a été installé dans ses fonctions le 29 du même mois.

A suivre…

Africaguinee.com

Créé le Mardi 22 novembre 2022 à 10:20