Claude Pivi : " Pourquoi je n'ai pas arrêté Toumba... "

Procès 28 septembre 2009
Claude Pivi et Toumba Diakité arrêtés derrière Dadis Camara
Claude Pivi et Toumba Diakité arrêtés derrière Dadis Camara

CONAKRY- C’est le huitième accusé à comparaître la barre dans le procès du massacre du 28 septembre 2009. Le colonel Claude Pivi alias Coplan, ancien ministre de la Sécurité Présidentielle a livré sa part de vérité dans ce dossier. Comme les autres accusés, il a plaidé non-coupable devant le juge Ibrahima Sory 2 Tounkara.

Cette figure influente de la junte militaire de 2008 à la barre a expliqué pourquoi il n’a pas arrêté Toumba Diakité, après les événements du 28 septembre 2009.

"J'avais demandé au président de me laisser arrêter ceux qui étaient au stade pour laver l'honneur des militaires qui sont restés au camp. J'étais prêt à les arrêter. Mais le président (Dadis Camara) avait dit stopper ma démarche en attendant l'arrivée de la commission d'enquête nationale et internationale.

Le président était sur ses nerfs suite aux événements du 28 septembre. Au régiment chacun était sur ses nerfs après ce qui s'est passé au stade " a-t-il expliqué.

Lors de sa comparution, le commandant Aboubacar Sidiki Diakité alias Toumba avait savoir quand Claude Pivi avait effectivement voulu l'arrêter.

 

Siddy Koundara Diallo

Pour Africaguinee.com

Tel: (00224) 664 72 76 28

Créé le Mardi 22 novembre 2022 à 13:53