Audit des départements ministériels : les choses sérieuses commencent…

Guinée
Colonel Mamadi Doumbouya, président de la transition guinéenne
Colonel Mamadi Doumbouya, président de la transition guinéenne

CONAKRY-Engagé à mettre fin aux dilapidations des ressources de l'Etat encore légion, le chef de la junte au pouvoir en Guinée, a instruit d'engager des audits de tous les départements ministériels. L'objectif est de voir clair dans la gestion du Gouvernement qu'il a (lui-même) mis en place.

Eh bien, dans l'exécution de ce programme qui promet d'être houleux, les choses sérieuses commencent. D'après nos informations, le Vérificateur Général a été saisi pour enclencher le processus.

L’audit qui sera mené concerne tous les contrats de l'Etat, au titre de l’exercice budgétaire 2022, des différents départements Ministériels (la Primature y compris), des EPA et des Sociétés Publiques.

En plus l’Inspection Générale d’État (IGE), l’Inspection Générale des Finances (IGF) a été également saisie par le Premier Ministre.

Plus explicitement, Bernard Goumou leur demande de prendre les "dispositions nécessaires" afin de rendre effectif l’audit des comptes publics.

Mamadi Doumbouya qui veut faire de la reddition des comptes, un principe de Gouvernance, a limogé le ministre des Infrastructures et des Transports, Yaya Sow et sept hauts fonctionnaires du même Département.

Justifiant ce limogeage, le président de la Transition a affirmé ce jeudi que "nul n'est au-dessus de la Loi". Des poursuites sont également annoncées contre les cadres déchus, soupçonnés de corruption et de détournement de fonds publics.

Reste à savoir, jusqu'où ira le colonel Mamadi Doumbouya dans la guerre contre les "grilleurs d'arachides" qui écument les maigres ressources de l'Etat au détriment de la population, privée de bien-être social.

A suivre…

Africaguinee.com

Créé le Vendredi 18 novembre 2022 à 15:40

TAGS