Protection des droits des enfants : le Projet PAPEV du HCDH vole au secours du ministère de la promotion féminine, de l’enfance et des personnes vulnérables

Guinée

CONAKRY-Le Haut-Commissariat des Nations Unies aux Droits de l'Homme, à travers son Projet d'Appui à la Protection des Enfants Victimes de violations de leurs droits (PAPEV), a procédé à la remise d'un important lot de matériels et d'équipements au ministère de la Promotion Féminine, de l'Enfance et des Personnes Vulnérables. Le projet est financé par l'Agence de Coopération Italienne et mis en œuvre avec la Cellule Genre de la CEDEAO.

La cérémonie de remise a eu lieu ce mercredi 16 novembre 2022, dans les locaux du Département bénéficiaire en présence de la ministre de tutelle, Aicha Nanette Conté, du Représentant Régional du Haut-Commissariat des Nations Unies aux Droits de l'Homme en Afrique de l'ouest, M. Robert Kotchani, de la représentante de la Cellule Genre de la CEDEAO, Mme Odile Ndoumbé Faye et Dr Maria Emma Manfrin, Représentante de l'Agence Italienne de Coopération AICS ainsi que de l'Ambassadeur d'Italie en Guinée.

Ce don destiné à quatre centres d'accueils est composé de literie, de produits d'hygiène, de panneaux solaires, de motos, d’ordinateurs, d’outils didactiques d'une valeur de 70.000 USD (environs 7 00 000 000 francs guinéens).

Dans son allocution de circonstance, M. Robert Kotchani, Représentant Régional Haut-Commissariat des Nations Unies aux Droits de l'Homme en Afrique de l'ouest a salué cette remise en ces termes :  

" Je demeure convaincu que cette contribution arrive au bon moment et aidera à répondre aux besoins d'accès aux services de protection de qualité pour les enfants victimes de violation de leurs droits. La cérémonie d'aujourd'hui est la première que nous organisons dans ce sens. Cette donation vient s'ajouter à un premier appui octroyé dans le cadre de la pandémie d'une valeur de 39 943.5 USD, ce qui fait un montant global d'environ 80.000 USD", a-t-il déclaré.

La mise en œuvre du PAPEV a consacré d'importantes réalisations dans le processus du renforcement des systèmes nationaux de protection des enfants et la coordination transnationale dans les six pays couverts par les interventions du projet. A savoir la Gambie, la Guinée Bissau, le Mali, le Niger et le Sénégal. Il a ainsi permis l'adoption des lignes directrices pour la protection du remplacement familiale à travers l'arrêté ministériel instituant les familles d'accueils en date du 20 septembre 2022, la redynamisation de la plateforme des organisations de la société civile en faveur de l'enfant, les études évaluatives sur les actions déployées pour protéger les enfants contre la Covid-19, les mécanismes de collecte des données sur la protection des enfants.

Le rapport sur la cartographie des centres d'accueils produit par le PAPEV en Guinée a confirmé la forte demande de services de protection pour les enfants victimes. En effet, 18 centres d'accueils ont été recensés au plan national dont dix situés à Conakry pour une capacité totale d'accueil de 994 places. En outre, les conditions d'accueil et de prise en charge des enfants dans ces dits centre ne sont pas des meilleurs, faute d'équipements adéquats et parfois de ressources humaines qualifiées en nombre suffisant. Ce don de matériels et d’équipement permettra de combler ce gap.

Alpha Oumar Diallo, coordinateur de l'ONG Sabou Guinée, l'un des bénéficiaires a remercié la ministre, les partenaires qui ont accepté d'appuyer ce projet à savoir : PAPEV, l'ambassade de l'Italie, la CEDEAO et le Haut-commissariat aux droits de l'homme. 

"Cet appui est venu au bon moment. Le centre vient d'être rénové par un partenaire, on a une partie des équipements il en reste d'autres. C'est donc un sentiment de satisfaction par rapport à cet appui. Nous prenons un engagement ferme ici que ce matériel sera utilisé à bon escient", s'est-il engagé. 

La Ministre de la Promotion Féminine, de l'Enfance et des Personnes Vulnérables a exprimé sa profonde gratitude aux partenaires techniques et financiers pour tout l'accompagnement qu’ils ont bien voulu fournir au projet d'appui à la Protection des Enfants Victimes de leurs droits depuis son démarrage en 2019 à nos jours. 

Cet appui destiné aux enfants et acteurs de protection a porté essentiellement sur la vulgarisation des recommandations du comité de suivi des droits de l'enfant, l'analyse du cadre juridique de protection(...) et aujourd'hui la remise de divers kits en matériels et équipements, au bénéfice des centres d'accueils et de prise en charge intégrée de Siguiri, Labé, Koundara et Sonfonia. 

"Cette contribution de qualité de votre institution par le biais des efforts conjugués de la CEDEAO, de la coopération Italienne et du Haut-commissariat aux droits de l'homme, en direction des enfants entre en droite ligne avec les priorités de mon département.

Je voudrais signifier que l'ambition du Gouvernement du premier ministre Bernard Gomou est de concrétiser les aspirations des enfants de Guinée au bien-être dans un processus d'épanouissement au sein des familles et collectivités. (…) Je renouvelle mes remerciements à toutes les parties prenantes du projet PAPEV pour les résultats engagés au cours de ces trois dernières années", a déclaré Aicha Nanette Conté. 

En Afrique de l'ouest, grâce à la subvention accordée au Centre de la CEDEAO de Développement du Genre (CCDG) par le HCDH, le PAPEV a pu répondre aux différentes requêtes soumises par les cinq pays. Au total, ce sont  20 structures d'accueils et de protection des enfants qui seront appuyées avec les ressources prévues dans ladite subvention.

Siddy Koundara Diallo 

Pour Africaguinee.com 

Tel: (00224) 664 72 76 28

Créé le Jeudi 17 novembre 2022 à 1:57

TAGS