Abdoul Malick Koné : "Le Kush qui fait ravage est une question de santé publique..."

Guinée
Abdoul Malick Koné
Abdoul Malick Koné

CONAKRY-La drogue mortelle appelée Kush en circulation à Conakry interpelle les autorités. Pour Abdoul Malick Koné, Secrétaire d'Etat à la présidence en charge des services spéciaux, de la lutte contre la drogue et les crimes organisés, le Kush est devenu un problème de santé publique.

« Cette nouvelle forme de drogue est en train de faire ravage actuellement à Conakry et partout dans le pays. C'est une question de santé publique », indique M. Koné.

Quelles mesures pour enrayer le trafic ?

La police a mis en place un plan qui a permis de démanteler un réseau à Conakry.  « Nous avons mis un plan qui a permis le ciblage de certains lieux. Le premier point qu'on a tapé, c'est au port de Boussoura avec une grande qualité.  D'autres quantités qui venaient de la Sierra Léon ont été saisies. Donc, nous allons nous battre pour débarrasser complètement notre pays de cette nouvelle drogue", a promis le responsable des services spéciaux.

Quels sont les effets de cette drogue sur la santé ?

Selon un spécialiste de la santé, la consommation abusive du kush provoque d'abord des pathologies chroniques telle que le diabète de type 1. Ce n’est pas tout. « Sur le plan clinique, il entraîne la perte de mémoire, la folie et la baisse de la température. Si ça continue, ça peut entraîner la mort », explique un spécialiste de la santé.

A suivre…

Mamadou Yaya Bah

Pour Africaguinee.com

Créé le Vendredi 04 novembre 2022 à 16:16