Récit glaçant de la mère de Moussa : "J’ai trouvé mon fils allongé... couvert de sang"

Crimes à Conakry
Madame Binta Barry
Madame Binta Barry

CONAKRY-Mamadou Moussa Barry, marié sans enfant, âgé d'une vingtaine d'années a été tué par une balle, selon ses proches, ce jeudi 20 octobre 2022 aux environs 18 heures.

Ce chauffeur de profession a été fauché à CBA rail, dans la commune de Coyah. Dans sa famille, l’émotion est grande. Sa mère Binta Barry, rencontrée ce vendredi 21 octobre 2022, explique les circonstances dans lesquelles son fils a été tué.

« Il était à la maison toute la journée. Aux environs de 18 heures, il a décidé de venir me chercher là où je vends du charbon au carrefour Bailobaya. Arrivé au niveau des rails, il y avait des éléments des forces de l'ordre arrêtés là-bas. C’est là où on a ouvert le feu sur lui. La balle est rentrée par le dos pour ressortir au niveau de son ventre. Cela a coïncidé à mon arrivée parce que je quittais le marché.

Je suis venue voir le corps de mon fils allongé par terre, couvert de sang. J'ai crié de toutes mes forces : ils ont tué mon fils. Après, les gens sont venus l'amener dans une clinique. Malheureusement, il est décédé en cours de route. Ils l’ont froidement abattu…", raconte la mère de Moussa Barry.

Sous le choc, Mariama Diallo, la veuve de Moussa Barry explique comment elle a appris la mort de son époux. " C'est hier dans la soirée qu'on m'a appelé pour me dire que mon mari a été tué par balle. Je suis venue trouver effectivement qu’il est mort. Je ne pardonnerai pas ses assassins.  Je suis enceinte… mon enfant ne pourra pas voir son père. C’est un orphelin qui va naître", a-t-elle dit.

Au moment où quittait les lieux, le corps de Mamadou Moussa Barry se trouvait à la morgue de la mosquée de CBA rail.

Mamadou Yaya Bah

Pour africaguinee.com

Créé le Vendredi 21 octobre 2022 à 16:58