Lansana Kouyaté : "Non aux manifestations, oui au dialogue…sans préalables"

Guinée
Lansana Kouyaté, leader du PEDN
Lansana Kouyaté, leader du PEDN

CONAKRY-De retour en Guinée, l’ancien Premier ministre, Lansana Kouyaté a réitéré ce samedi 15 octobre 2022 sa disponibilité à prendre part au dialogue initié par le Gouvernement. Le leader du PEDN (parti de l’espoir pour le développement national) exprime sa réprobation par rapport aux manifestations de rues.

« Nous avons dit oui au dialogue. Parce que quelque soit les questions qu’on se pose, elles seront éclaircies autour de la table », a déclaré l’homme politique.

Alors que le quatuor « RPG-ANAD-FNDC POLITIQUE, CORED GUINÉE » exige la satisfaction de certains préalables, avant de prendre part au dialogue, Lansana Kouyaté soutient que tout ceci vise à retarder le processus.

« Poser des conditions préalables, tout cela va toujours retarder la marche. Allons au dialogue, peut-être l'écart entre nous et ceux qui posent des préalables est faible mais la forme est totalement différente. Nous voulons un dialogue apaisé. Nous irons donc à ce dialogue. On a déjà reçu le comité des facilitatrices, nous recevrons le Premier ministre au temps opportun », a-t-il dit.

Attentes…du dialogue

« On s’attend à ce que les vérités soient dites sous les formes qu’il faut de façon apaisée pour que chacun comprenne que, s’il veut ceci, il y en a d’autres qui veulent cela. Et que cela fasse l’objet de réconciliation et qu’on se retrouve à une ligne médiane pour qu’à partir de ça, nos rêves soient accomplis, que la date de la (fin) de la transition soit connue », préconise Lansana Kouyaté qui ne cache pas sa désapprobation par rapport aux manifestations projetées dans le pays.

« On a dit qu’on veut d’une transition apaisée. Voulez-vous qu’on prenne part à une manifestation ? Non », a-t-il tranché.

A suivre…

Sayon Camara

Pour Africaguinee.com

Créé le Samedi 15 octobre 2022 à 18:09