Guinée : l’ANAD décide de soutenir les manifestations projetées par le FNDC

Guinée
Cellou Dalein Diallo, président de l'ANAD lors d'une manifestation du FNDC à Conakry
Cellou Dalein Diallo, président de l'ANAD lors d'une manifestation du FNDC à Conakry

CONAKRY- L’Alliance Nationale pour l’Alternance et la Démocratie (ANAD) a annoncé ce vendredi 14 octobre 2022, son soutien aux manifestations projetées par le FNDC (front national pour la défense de la constitution) les 18 et 26 octobre en Guinée.

La décision a été prise ce vendredi en fin de matinée au terme d’une plénière tenue au QG (quartier général) de l’UFDG (union des forces démocratiques de Guinée). Pour justifier son soutien, le front politique dirigé par Cellou Dalein Diallo invoque :

  • la violation des libertés individuelles et collectives par le CNRD,
  • le refus de la junte et de son gouvernement d'ouvrir un cadre de dialogue franc, autonome et décisionnel sous la conduite du médiateur de la CEDEAO en vue d'un retour rapide à l'ordre constitutionnel,
  • les velléités de confiscation du pouvoir par un groupe illégitime et de priver le peuple de Guinée de son droit de choisir librement ses dirigeants.

« C’est pourquoi l’ANAD apporte son soutien ferme et résolu aux manifestations appelées les 18 et 26 octobre 2022 », a indiqué la coalition.

L’ANAD invite ses partisans ainsi que tous les guinéens épris de justice et de démocratie à répondre massivement, dans le respect des règles et principes, à l'appel du FNDC, mouvement dissous par la junte depuis le 06 août dernier.

A noter que cette manifestation vise selon les organisateurs, à exiger la libération des détenus politiques, l’arrêt des harcèlements et des poursuites judiciaires contre les acteurs sociopolitiques, la levée immédiate de l’interdiction illégale des manifestations pacifiques.

Mamadou Yaya Bah

Pour Africaguinee.com

Créé le Vendredi 14 octobre 2022 à 15:45