Médicaments : Face aux inquiétudes des populations, le ministre de la Santé rassure…

Guinée
Dr Mamadou Péthè Diallo, ministre de la Santé et de l'Hygiène Publique
Dr Mamadou Péthè Diallo, ministre de la Santé et de l'Hygiène Publique

LABÉ-En Guinée, depuis le 15 septembre 2022, le Gouvernement est engagé dans un processus de fermeture des officines de vente de médicaments non agréées. L’opération n’est pas sans conséquence sur la chaîne d’approvisionnement des populations en produits essentiels de santé, habituées à acheter des médicaments sur le marché à bas prix.

Face aux inquiétudes soulevées par les citoyens, le ministre de Santé et de l’Hygiène Publique rassure que le Gouvernement a pris toutes les dispositions pour rendre disponible les produits de santé. Selon lui, un vaste programme de dotation des structures de santé du pays en médicaments est en cours. Tous les services hospitaliers du pays seront touchés.

Ce vendredi 06 octobre 2022, à la tête d’une forte délégation de son département, Dr Mamadou Péthè Diallo a livré six (6) camions remplis de médicaments génériques essentiels à Labé. A cette occasion, il a invité les populations à faire confiance aux structures de santé régulières et officielles.

« Nous savons que vous (les populations) êtes préoccupées à juste titre. Parce que les lieux où vous avez l’habitude d’aller vous approvisionner en médicaments en toute innocence et en toute sincérité -ne sachant pas que certains de ces médicaments sont des faux-, ont été fermés. Ces médicaments qui ne pouvaient ni vous soigner, ni soigner vos familles, n’existent plus. En lieu et place, le Gouvernement de transition s’engage à vous donner des médicaments de qualité.

Ma présence ici vise à m’assurer que ces camions que vous voyez dans la cour, venus du dépôt de la pharmacie centrale de Guinée à Conakry, sont destinés à approvisionner toutes nos formations sanitaires. En commençant par l’hôpital régional de Labé, les hôpitaux préfectoraux, les centres de santé urbain et ruraux, les postes de santé jusqu’aux derniers échelons de notre système de santé. Si vous avez vraiment besoin de médicaments, je vous demande de venir à votre poste de santé, centre de santé ou les hôpitaux.

Nous vous promettons que là-bas vous trouverez des médicaments de qualité à un prix raisonnable. Ce sont des médicaments pour lesquels notre laboratoire national de contrôle de qualité a fait les analyses. Ces médicaments peuvent vous soigner avec vos familles sans vous tuer », a rassuré le ministre de la santé Dr Mamadou Pethé Diallo.

Pour sa part, Docteur Labila Sagno, Directeur général de la pharmacie de Guinée (PCG S.A), la remise de cette importante quantité de produits génériques essentiels, intervient dans un contexte de lutte accrue contre les médicaments contrefaits.

« L’évènement qui se déroule présentement à Labé est la suite de ceux déjà réalisés à N'zérékoré, à Kankan, à Faranah.  Ils s’inscrivent tous dans la mise en œuvre des priorités du CNRD à sa tête le colonel Mamadi Doumbouya. Il s’agit de doter la population de médicaments de qualité à bas prix. Comme vous le constatez, l’État guinéen a doté des moyens importants à la pharmacie centrale de Guinée afin d'accroître sa disponibilité en médicaments de qualité pour le bien-être de la population.

Ces camions remplis en phase de débarquement contiennent des produits pour les maladies fréquentes chez nos populations. Dans ce contexte de lutte contre les faux médicaments, je rassure les populations que le Gouvernement a pris toutes les dispositions pour doter la centrale d’achat suffisamment de moyens afin de renforcer les stocks de médicaments dans toutes les structures. Il suffit qu’un bon de commande arrive, on achemine directement pour couvrir la demande », explique Dr Labila Sagno, directeur général de la pharmacie centrale de Guinée

A l’agence locale de la pharmacie centrale de Guinée à Labé, en plus de la nouvelle dotation, les magasins sont remplis de médicaments.  L’équipe locale de la PCG SA rassure quant à sa détermination à rendre disponible les produits médicaux jusqu’aux dernier kilomètre de la région.

Thierno Oumar TOUNKARA

Pour Africaguinee.com

Créé le Samedi 08 octobre 2022 à 19:50