Urgent: le FNDC annonce de nouvelles manifestations à partir du 18 octobre…

Guinée
Des leaders du FNDC
Des leaders du FNDC

CONAKRY-Bien que dissous par les autorités de la transition en Guinée, le FNDC (front national pour la défense de la constitution) n’entend pas lâcher prise.

Fer de lance de la lutte pour le retour "diligent" à l’ordre constitutionnel, le mouvement politico-citoyen annoncé ce vendredi 7 octobre 2022 une « manifestation citoyenne et pacifique le mardi 18 octobre 2022 dans le (Grand Conakry) et le mercredi 26 octobre 2022 sur toute l'étendue du territoire national ». 

Ces manifestations visent à exiger du CNRD la satisfaction des revendications ci-dessous :   

"La libération sans condition des otages que sont le coordinateur national du FNDC, le responsable des opérations du FNDC ainsi que tous les leaders politiques, d’opinions et militants pro démocratie injustement arrêtés et incarcérés à la maison centrale de Conakry et à l’intérieur du pays ;

L'arrêt des harcèlements et poursuites judiciaires fantaisistes contre les acteurs sociaux et politiques opposés à la conduite de la transition en cours ;

La mise en place d’un cadre de dialogue permanent sous la présidence de la CEDEAO regroupant le CNRD, le Gouvernement, le CNT, les partis politiques et les représentants de la société civile en présence des Ambassadeurs du G5 ;

L’inscription dans l’agenda du dialogue, des questions liées à la durée de la transition, à la nouvelle constitution, au code électoral, à l’organe de gestion des élections et au fichier électoral ainsi que le droit à la justice pour les victimes des manifestations".

Le FNDC exige en outre la publication de la liste nominative des membres du CNRD et la déclaration des biens des autorités de la transition. Ce n’est pas tout. Il dit exiger aussi la levée immédiate de l’interdiction des manifestations dans les rues et sur les places publiques sur toute l’étendue du territoire national.

Le mouvement dirigé par Oumar Sylla appelle à l’ouverture d’une enquête indépendante placée sous l’égide des Nations Unies afin de traduire devant les juridictions compétentes les auteurs et commanditaires des crimes et exactions perpétrés pendant les dernières manifestations.

Dans le cadre de l'organisation de la manifestation pacifique prévue en Guinée, le FNDC annonce qu’il adressera une lettre d'information aux autorités conformément à la réglementation en vigueur pour indiquer l'itinéraire de la marche et les dispositions pratiques à prendre pour sa réussite.

Il appelle les citoyens pro-démocratie et épris de justice à la mobilisation générale pour exiger la "libération immédiate et sans condition des otages du CNRD" et le "retour rapide à l’ordre constitutionnel" dans la paix et la quiétude sociale.

A suivre…

Africaguinee.com

Créé le Vendredi 07 octobre 2022 à 19:19