Siguiri : Le ministre des Mines sensibilise les populations de Balato et Kintinian pour une cohabitation pacifique avec la SAG

Haute Guinée
Moussa Magassouba, ministre des mines et de la géologie à l'extrémité droite
Moussa Magassouba, ministre des mines et de la géologie à l'extrémité droite

SIGUIRI-Dans le cadre de la poursuite de sa tournée de sensibilisation des compagnies minières et des communautés riveraines des sites d’exploitation, pour une cohabitation pacifique, le ministre des Mines et de la Géologie et sa délégation sont arrivés samedi 24 septembre à Siguiri.

Dans cette préfecture, Moussa Magassouba, accompagné du Gouverneur de la région, le préfet et plusieurs responsables des forces de l'ordre et de défense, se sont rendus dans le Bouré, précisément dans la sous-préfecture de Kintinian et le district de Balato.

Objectif, expliquer, sensibiliser les communautés riveraines de la société AnglogoldAshanti Siguiri Gold Mine qui procède à l'exploitation industrielle de l'or. C’est une approche pédagogique instruite par le président de la transition, Colonel Mamadi Doumbouya au ministre des Mines et de la Géologie sur l'importance de maintenir une cohabitation pacifique avec cette compagnie minière.

"Cette visite s’inscrit toujours dans le cadre de la mission que le président m'a confiée pour la sensibilisation des communautés pour une cohabitation pacifique avec les entreprises minières pour permettre à celles-là d'opérer en toute tranquillité et sécurité. Après Mandiana, nous avons rencontré toute la communauté de Bouré : sages et jeunes, nous avons véhiculé le même message les invitant à protéger la SAG. Elles ont été claires avec nous qu'elles ne vont jamais accepter que quelque chose de mal arrive aux biens de la société. Nous avons essayé d'étaler les atouts du CNRD, du gouvernement de la transition" a déclaré Moussa Magassouba. 

Dans le secteur minier, le ministre a rappelé les et défis et perspectives, ainsi que de la vision du chef de l'État pour le rayonnement de ce secteur. Après le message véhiculé par le ministre Magassouba, les communautés ont exprimé leur satisfaction par rapport à cette démarche. Elles se disent déterminées à œuvrer pour protéger la SAG, à travailler avec elle et continuer à la réduction de la pauvreté.

Lors de cette campagne de sensibilisation, les communautés ont formulé des sollicitations à l’émissaire du Président de la Transition dans le Bouré. Elles invitent les autorités à travailler de concert avec la SAG afin de les aider à développer des activités génératrices de revenus.

Le ministre des Mines a aussi eu des échanges avec les responsables de cette société aurifère. Une occasion que le ministre a mis à profit pour rappeler à la Direction Générale la responsabilité sociétale de l’entreprise, surtout celle d'améliorer la transparence dans le processus de recrutement, le renouvellement des contrats ayant un impact sur la paix sociale. Lors de ce tête-à-tête, les dirigeants de la SAG ont remonté leurs préoccupations au ministre des Mines et de la Géologie. 

"Ce sont des préoccupations qui ne datent pas d'aujourd'hui. Depuis janvier 2022, nous avons eu beaucoup de soucis au niveau de nos sites d’opérations. De l'exploitation aux opérations dans leur entièreté. Nous avons remonté cela au ministre. Et c'est ce qui a fait l'objet de soutien au niveau du Gouvernement", a déclaré M. Mamadi Kouyaté, directeur général par intérim de la SAG. 

Depuis sa création en 1998 à août 2022, la contribution fiscale de la SAG s'élève à 1.129.767.413 dollars selon la direction générale. Revenant sur les revendications exprimées par les communautés, le DG de la SAG indique que celles-ci ne sont pas nouvelles. 

"Nous vivons avec ces communautés. Les incompréhensions viennent quand on ne se parle pas beaucoup. C'est ce que nous allons essayer d'améliorer, augmenter la fréquence des contacts, se parler, s'informer beaucoup plus pour que chacun soit au même niveau d'information. Avec cette approche, ça va certainement nous aider à éviter beaucoup de problèmes", a affirmé M. Mamadi Kouyaté. 

Le ministre et sa délégation se sont rendus dans la famille mortuaire du jeune qui a trouvé la mort lors des derniers remous qui ont secoué la commune rurale de Kintinian. La tournée de sensibilisation va se poursuivre dans d'autres localités à exploitation minière. 

Siddy Koundara Diallo 

Envoyé spécial d'Africaguinee.com 

Tel : (00224) 664 72 76 28 

Créé le Lundi 26 septembre 2022 à 11:21

TAGS