Sanctions ou pas contre la Guinée? Début à New-York du sommet de la Cedeao…

Etats-Unis
Des dirigeants de la CEDEAO réunis à New-York, crédit photo Serge Daniel
Des dirigeants de la CEDEAO réunis à New-York, crédit photo Serge Daniel

NEW-YORK- C’est parti pour le sommet extraordinaire des chefs d’Etat de la communauté économique des État d’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), à New-York.

Les leaders ouest-africains discuteront de la situation politique en Guinée et au Mali, deux pays de la sous-région dirigés par des militaires. Autre sujet au menu de leurs discussions, la situation des 46 soldats ivoiriens détenus par Bamako.

Autour de la table, Umaro Sissoco Embalo qui préside la rencontre, Alassane Ouattara, Georges Wéah et leurs homologues de la sous-région.

A propos de la Guinée, ce sommet qui se tient en marge de la 77ème Assemblée Générale des Nations-Unies, arrive dans un contexte très tendu entre Conakry et le président en exercice de la Cedeao.

La récente sortie du président Umaro Sissoco Embalo dans la presse française, agitant des menaces de « sanctions très lourdes » contre la Guinée a suscité l’ire des militaires au pouvoir à Conakry. Ce jeudi, ils ont tiré à boulets rouge contre le président de Guinée Bissau, qualifiant ses propos à l’égard de la Guinée d’inacceptables.

La Guinée est exclue des instances de décision de l’organisation sous-régionale depuis une année. Ce jeudi 22 septembre 2022, les dirigeants de la Cedeao vont examiner d’abord les conclusions du rapport de son médiateur désigné, Thomas Boni Yayi avant de prendre ou non des décisions de sanctions supplémentaires contre Conakry. Alors que le huis-clos a commencé, les yeux sont donc rivés vers New-York

Nous y reviendrons !

Africaguinee.com

Créé le Vendredi 23 septembre 2022 à 0:30