Pourquoi Sidya Touré s'est éloigné de la Guinée? La raison "enfin" révélée…

Guinée
Sidya Touré, leader de l'UFR
Sidya Touré, leader de l'UFR

CONAKRY-Pourquoi l’ancien Premier ministre Sidya Touré s’est-il éloigné de la Guinée ? Craint-il de nouveaux ennuis de la part de junte ? Ce mercredi 21 septembre 2022, les avocats du leader de l’Union des forces Républicaines (UFR) ont donné la raison.

Selon maître Salifou Béavogui et ses confrères, Sidya Touré vit en ce moment en Côte d’Ivoire précisément à Abidjan parce qu’il n’a plus où « habiter » en Guinée. Son « unique » abri a été récupéré manu-militari par la junte. C’est ce qui expliquerait réellement la raison de son absence.

« L’ex Premier ministre et président de l’UFR est malheureusement absent du territoire guinéen parce qu’il n’a plus de domicile en Guinée. Monsieur Sidya Touré a été victime d’injustice et d’arbitraire. La procédure est actuellement pendante devant le tribunal. En dépit du fait que le dossier soit devant le tribunal, le camp adverse utilisant la puissance publique continue toujours à agir. Nous n’allons pas accepter cela », a averti le pool d’avocats qui annonce une plainte dans les prochains jours contre la Direction Générale du patrimoine bâti public de l’Etat et le Bureau guinéen des droits d’auteur.

La luxueuse résidence de Sidya Touré située à la Minière a été récupérée par le CNRD le 28 février dernier. Comment l'ancien Premier ministre avait-il acquis ce domaine ? Selon sa défense, c'est le 04 décembre 1996 que le président de la République d'alors, feu Général Lansana Conté avait, pris le décret numéro 195 pour attribuer à Sidya Touré la parcelle numéro 13 du lot 24 du plan cadastral de Taouyah Cité de 3.342, 32 mètres carrés.

Pour s'éviter des ennuis dans le futur, selon ses avocats, l'ancien Premier ministre avait insisté auprès du Général Lansana Conté pour acheter ladite parcelle. Il a donc effectué le 28 janvier 1997 au paiement de la somme de 33.423.600 (trente-trois millions, quatre cent vingt-trois milles, six cent) francs guinéens. Ce qui correspondait au prix du marché immobilier d'alors, expliquent-ils.

« Si les biens publics de l'Etat sont inaliénables, il n'en est pas de même de ses biens privés. C'est un mauvais procès que l'on fait aux autorités de l'époque qui avaient le droit de vendre des biens privés de l'Etat...Le fait que l'Etat propriétaire originaire offre à titre gratuit un terrain nu à un citoyen qui a rendu service à son pays au plus haut niveau est dans l'ordre normal des choses.

Les sportifs valeureux en bénéficient partout en Afrique. Mais mieux, le fait que ce même citoyen refuse d'acquérir ce bien à titre gratuit mais opte plutôt pour l'achat aux prix du marché immobilier d'alors est tout à son honneur », ont fait savoir les avocats de Sidya Touré.

Siba Engagé 

Pour Africaguinee.com

Tel : (00224) 623 06 56 23

Créé le Jeudi 22 septembre 2022 à 1:17