Au crépuscule, Femmes de Guinée, murmurer pour que cesse les tueries ! (Par Naimi Diallo)

Libre opinion
Naimi Diallo
Naimi Diallo

Femmes de Guinée, je souhaite me confier à vous ! Femmes de Guinée, Braves femmes de Guinée, je vous salue et vous acclame !

Braves femmes de Guinée ! De tout temps, la nation guinéenne a su compter sur vous. Braves Femmes de Guinée, le pays traverse une crise sans nom et vous en êtes les premières victimes à travers vos enfants qui sont tués à l’âge où, le plus souvent, ils sentent encore le lait maternel.

Dans cette crise politique sans fin, des vies que vous avez données, par la grâce de Dieu, sont détruites, éradiquées à jamais, des familles sont endeuillées, déchirées, détruites dans leurs âmes et dans leurs chairs.

Le pays souffre ! Le pays est endeuillé ! Le pays est traumatisé ! Le pays se meurt un peu plus chaque jour. Pourtant, Femmes de Guinée, vous ne portez pas les armes qui tuent, qui mutilent, qui endeuillent.

Par contre Femmes de Guinée, ceux qui tuent vos enfants sont le plus souvent vos enfants, vos frères, vos maris, vos compagnons ou encore vos papas. Ce sont leurs mains qui commettent les crimes impardonnables contre notre peuple.

Ce soir ! Ils rentreront au bercail près de vous, ils vont embrasser les enfants sur le front, ils vont vous couvrir de tendresse avec le sentiment du devoir accompli. Ils vous donneront le butin en sang de la journée et la pitance ensanglantée du lendemain pour le service rendu au donneur d’ordre du permis de tuer !

Femmes de Guinée, je vous exhorte à vous rendre compte du pouvoir qui se trouve entre vos mains. Il suffit d’un contre mot d’ordre MURMURÉ à vos maris, à votre fils, à vos neveux, à vos frères pour qu’ils ne répondent plus favorablement au permis de tuer et que cesse le massacre dans notre pays.

Femmes de Guinée, même si vous ne portez pas d’armes qui enlèvent les vies des guinéens, j’aimerais vous entendre dire STOP à la folie meurtrière de ceux qui assassinent vos enfants.

Braves femmes de Guinée, toujours à l’avant-garde pour la dignité, je vous demande de  prendre le relais et de libérer définitivement le pays du mâle qui tue les enfants que vous mettez au monde au péril de votre vie.

MURMURE FEMME DE GUINEE POUR QUE CESSE LES TUERIES !

Ma recommandation au prochain Président démocratiquement élu c’est de former un gouvernent au ¾ (trois quart) féminin, les femmes sont la solution pour la stabilité, le développement harmonieux et du vivre ensemble en guinée !

Je vous salue femmes guinéennes !

Naimi Diallo

Ingénieur Industriel, Électromécanicien

WhatsApp : 00324 47 35 59 387

Créé le Jeudi 22 septembre 2022 à 16:25