Dialogue-Doumbouya a-t-il lâché du lest pour contenter la Cedeao? La junte précise…

Guinée
Colonel Mamadi Doumbouya, président de la transition guinéenne
Colonel Mamadi Doumbouya, président de la transition guinéenne

CONAKRY-En Guinée, le président de la transition guinéenne a créé un nouveau cadre de dialogue inclusif, à la veille de l’ouverture d’un sommet extraordinaire de la Communauté Économique des Etats d’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), à New-York.

Cette décision du colonel Mamadi Doumbouya est très commentée. Certains y voient derrière une nouvelle manœuvre de la part des autorités de la transition pour contenter les dirigeants de la Cedeao en vue d’échapper à des sanctions.

Interpellé, le porte-parole du Gouvernement a fait une mise au point sur ces spéculations. « Ce sont des préjugés. On répond à des besoins qui ont été exprimés par la classe politique et certains acteurs de la société civile. Mais quand on accède à ça on dit que ce sont des manœuvres. Je pense qu'il faut sortir des préjugés et être autour de la table et faire en sorte que le dossier guinéen puisse avancer », a martelé Ousmane Gaoual Diallo. 

Il affirme que les autorités de la Transition sont soucieuses de la bonne marche du pays dans la sérénité, c’est pourquoi à chaque fois, elles font le fléchissement nécessaire pour permettre aux guinéens de dialoguer.

Nous ne sommes pas un Gouvernement extrémiste

« Nous essayons à chaque fois de nous adapter à apporter des réponses positives aux interrogations lorsque nous estimons qu'elles sont objectives de façon à créer un climat de confiance. Ça c'est très important.  Le Gouvernement est à l'écoute de tout le monde, nous prenons en considération les idées lorsque que nous estimons qu’elles sont de nature à favoriser le climat de paix de façon objective. Donc nous contribuons à cela.

Ça montre que ce n'est pas un Gouvernement extrémiste, ce n'est pas un Gouvernement qui n'est pas à l'écoute des préoccupations exprimées par les uns et les autres. Nous écoutons. C'est pourquoi, nous invitons les uns et les autres à être plus objectifs dans leurs revendications », a lancé M. Diallo.

A suivre…

Africaguinee.com

Créé le Mercredi 21 septembre 2022 à 12:19