Guinée : Un autre « secret » de la transition de 2010 révélé…

Guinée

CONAKRY- C’est certainement un des secrets de la transition guinéenne de 2010 qui vient d’être révélé ! Alors que l’on s’achemine vers le procès sur les massacres du 28 septembre 2009 survenus dans un stade à Conakry, un des acteurs clés de la transition dirigée par le Général Sékouba Konaté a fait une révélation sur le montant réel perçu par certains leaders.

Cellou Dalein Diallo, Sidya Touré et feu Jean Marie Doré ont reçu un montant « symbolique » pour compenser les pertes subies à leur domicile après les tueries perpétrées au stade du 28 septembre. Si jusque-là le montant officiel qui est connu du grand public est deux (2) milliards, une source vient de révéler la somme que ces acteurs politiques avaient reçu à travers la Banque centrale de la République de Guinée.

« Il se dit que c’est deux milliards que ces leaders (Cellou, Sidya et feu Jean Marie, Ndlr) ont reçu, mais c’est loin d’être la réalité. La vérité c’est que chacun a reçu neuf (9) milliards de francs guinéens », a révélé cet acteur clé de la transition guinéenne qui a été dirigée par le Général Sékouba Konaté.

« Le Ministre des Finances d’alors est encore vivant, Kerafalla Yansané. Alhassane Barry qui était le Gouverneur de la Banque Centrale est encore là, ils peuvent confirmer », poursuit la même source.

Après plusieurs années d’attente, les victimes et leurs parents vont assister le 28 septembre prochain à l’ouverture du procès contre ces massacres qui ont fait officiellement plus de 150 morts et des dizaines de cas de viol sur des femmes.

Cette révélation vient remettre sur la table la question relative à l’indemnisation des victimes de ces massacres, au-delà des principaux leaders politiques d’alors.

 

Boubacar 1 Diallo

Pour Africaguinee.com

Tél. : (+224) 655 31 11 12

Créé le Mardi 20 septembre 2022 à 16:59