Cas Alpha Condé : "C'est un camouflet pour l'autorité judiciaire…", selon Me Brengarth

Guinée
L'ancien président guinéen Alpha Condé et maitre Vincent Brengarth, photomontage Africaguinee.com
L'ancien président guinéen Alpha Condé et maitre Vincent Brengarth, photomontage Africaguinee.com

CONAKRY-Cible d’une information judiciaire pour les crimes commis dans le sillage du référendum constitutionnel 2020, Alpha Condé est en dehors du pays depuis le 21 mai 2022, officiellement pour des raisons médicales. L’ancien Président n’a jusque-là pas été entendu par la justice qui a ouvert à son encontre une enquête pour assassinat, actes de tortures, complicité…entre autres.

Alors que le retour d’Alpha Condé en Guinée semble de plus en plus « improbable », malgré la pression de Conakry sur Ankara, les avocats de la défense des victimes de la répression de 2019-2020 regrettent cette situation. Ils craignent un risque que l’ancien chef d’Etat se soustrait à la justice.

« Nous pensons que c'est malheureusement la confirmation des préoccupations que nous avions exprimées. A savoir qu’il existait un risque de fuite à l'étranger, il existait un risque qu’il se soustrait à la justice et aux poursuites qui sont diligentées.

 Je pense que c'était un risque qui était parfaitement connu, qu’on pouvait parfaitement maîtriser. Malheureusement, toutes les mesures n'ont pas été prises pour pouvoir contenir ce risque. On pense que c'est extrêmement regrettable qu'il s'éloigne.  

Tant qu'il ne se rendra pas en Guinée, la possibilité qu’il soit entendue s’éloigne. La possibilité qu’il puisse y avoir des investigations dans lesquelles, il sera auditionné par les juges pour comprendre quel était son rôle et sa participation aux faits qui ont fait l'objet des poursuites par la justice, s’éloigne.

Mais en tout cas, c'est un camouflet pour l'autorité judiciaire d'avoir laissé quitter le territoire une personne qui fait l'objet de poursuite pour des faits aussi graves », a confié maitre Vincent Brengarth dans un entretien accordé à Africaguinee.com dont l’intégralité sera diffusée ultérieurement. 

A suivre...

Oumar Bady Diallo

Pour Africaguinee.com

Créé le Samedi 17 septembre 2022 à 12:57