Crimes économiques : Des poursuites annoncées contre des elus...

Guinée
Charles Alphonse Wright
Charles Alphonse Wright

CONAKRY- Le ministre de la justice et des droits de l'Homme a donné des injonctions aux fins de poursuites judiciaires pour des faits présumés de détournement contre des élus de dix-sept Conseillers communaux, dissous récemment par le Président de la Transition. Ce sont :

1. Commune urbaine de Kérouané, préfecture de Kérouané 

2. Commune rurale de Damaro, préfecture de Kérouané

3. Commune urbaine de Dinguiraye, préfecture de Dinguiraye 

4. Commune rurale de Noléma, préfecture de Dabola,

5. Commune rurale de Dogomet, préfecture de Dabola 

6. Commune urbaine de Gueckedou, préfecture de Gueckedou

7. Commune urbaine de Kouroussa, préfecture de Kouroussa

8. Commune rurale de Fadousaba, préfecture de Kouroussa

9. Commune urbaine de Dalaba, préfecture de Dalaba,

10.Commune rurale de Garambé, préfecture de Labé 

11.Commune urbaine de Mali, préfecture de Mali,

12.Commune rurale de Kalan, préfecture de Labé,

 13.Commune rurale de Wonkifon, préfecture de Coyah

14.Commune rurale de Manéah, préfecture de Coyah, 

15.Commune rurale de Wassou, préfecture de Dubreka

16.Commune rurale de Allasoyah, préfecture de Forécariah 

17.Commune rurale de Benty, préfecture de Forécariah.

Il est reproché aux mis en cause les faits de mauvaise gestion et de détournement des ressources de leurs collectivités respectives. 

Selon le Garde des Sceaux, ces allégations nécessitent des enquêtes fournies dans le cadre de la détermination de l'étendue des préjudices et des responsabilités pénales individuelles dans le cadre de la moralisation de la vie publique et la lutte contre l'impunité. L'injonction de M. Wright consultée par Africaguinee.com, est adressée aux chefs des Parquets Généraux du pays.

A suivre…

Africaguinee.com 

 

Créé le Lundi 12 septembre 2022 à 15:25