L’ancien journaliste Alhassane Tangué Bah publie un ouvrage intitulé "Colonel Mamadi Doumbouya, le soldat de la liberté"

Guinée
L’ancien journaliste Alhassane Tangué Bah
L’ancien journaliste Alhassane Tangué Bah

CONAKRY-A l’occasion de l’an un (1) marquant la prise du pouvoir par le Comité National du Rassemblement pour le Développement (CNRD), Alhassane Tangué Bah, ancien journaliste du quotidien national Horoya, a publié un livre intitulé « Colonel Mamadi Doumbouya le soldat de la liberté ». L’ouvrage d’une centaine de pages a été présenté ce vendredi 9 septembre 2022 par son auteur qui a expliqué ses motivations.

« J'ai vraiment été inspiré par le sacrifice, le courage et le patriotisme du président de la transition le colonel Mamady Doumbouya. C'est la principale raison qui m'a poussé à écrire ce livre. Je pense que c'est un patriote qui a vraiment réussi à libérer le pays, puis qu'on vivait dans une situation très difficile ici en Guinée. C'est pourquoi il faut louer ce qu'il a eu à accomplir le 5 septembre 2021. Le courage de l’homme force l’admiration. Il faut le saluer », a expliqué l’auteur du livre.

Alhassane Tangué Bah soutient que le CNRD n’a pas à rougir de son bilan après sa première année d’exercice de Pouvoir. Il a cité quelques exemples.

« Si vous voyez que nous avons un grand hôpital maintenant à Donka, nous avons pu achever la route nationale Coyah, Kindia, Mamou, jusqu'à Dabola, c’est grâce au Président qui a insufflé une nouvelle dynamique. Ils ont également réussi à assainir le fichier de la fonction publique…comme résultat de cette réforme, l’Etat économise chaque mois plus de 32 milliards GNF », a-t-il égrené.

L’ancien journaliste pense qu’au terme des trois ans fixés comme durée de la transition, beaucoup de choses auront changé en Guinée.

« Nous pensons qu'après les trois ans, il y aura une nouvelle classe politique en Guinée qui sera débarrassée du démon ethnique et régionaliste. On aura un Président démocratiquement élu et des cadres qui vont se mettre au travail pour sortir notre pays du gouffre. Puisque la Guinée fait partie des 12 pays les plus pauvres au monde. La Guinée ne devrait pas être là où elle est aujourd'hui. Nous disposons de beaucoup de ressources, mais on n'arrive toujours pas à être au rendez-vous économique", a-t-il déploré.

Mamadou Yaya Bah

Pour Africaguinee.com

Créé le Vendredi 09 septembre 2022 à 20:57