Carrière : "Nous sommes enfermés, on entend des coups de feu…", témoigne un citoyen

Conakry
Des agents des forces de défense et de sécurité déployés pour le maintien d'ordre sur l'autoroute le Prince, mercredi 07 septembre
Des agents des forces de défense et de sécurité déployés pour le maintien d'ordre sur l'autoroute le Prince, mercredi 07 septembre

CONAKRY-Des échauffourées ont éclaté ce jeudi 8 septembre 2022 au quartier Carrière où un adolescent a été tué mercredi 07 septembre 2022. Abdoul Gadiri Diallo, 16 ans, a été inhumé ce jeudi 8 septembre 2022 en fin de matinée.

En début d’après-midi, la tension est montée d’un cran dans le quartier. Comme à l’accoutumée, les forces de l’ordre ont fait usage de bombes lacrymogènes pour disperser de jeunes manifestants, visiblement irrités par cet énième cas de mort qui endeuille une famille à Conakry, selon des témoins joints par Africaguinee.com.

"Scènes de terreur"

Des coups de feu sont également entendus, selon les témoignages de certains citoyens qui disent être terrés à domicile.

« Aux environs de 15 heures, les échauffourées ont éclaté entre les jeunes et les forces de l’ordre dans le quartier de la carrière. (…) Actuellement, là où  je vous parle nous sommes  enfermés dans nos maisons. Nous attendons des coups de feu un peu partout », a témoigné un citoyen du quartier.

A suivre…

Une dépêche de Mamadou Yaya Bah

Pour Africaguinee.com

Créé le Jeudi 08 septembre 2022 à 18:05