Crimes économiques : Voici le montant récolté par la Crief au titre des cautions…

Guinée
Des magistrats de la Cour de Répression des Infractions Économiques et Financières
Des magistrats de la Cour de Répression des Infractions Économiques et Financières

CONAKRY-En Guinée, la junte militaire au Pouvoir a fait de la reddition des comptes une de ses priorités. Pour ce faire, elle a mis en place une Cour de Répression des Infractions Économiques et Financières (CRIEF).

Cette Cour Spéciale anti-corruption a déclenché des poursuites judiciaires contre plusieurs anciens dignitaires du régime déchu. Elle les accuse de corruption présumée, détournement de deniers publics, blanchiment de capitaux, enrichissement illicite, entre autres.

Lire aussi-Crief : Après les crimes économiques, Aly Touré s'attaque à un autre secteur très "pourri"…

Une dizaine d’inculpés sont en détention, tandis que les autres (les plus nombreux) sont en liberté provisoire. Mais combien ont-ils payé comme caution pour rester en liberté ?

Colonel Amara Camara, un des hauts dignitaires de la junte annonce le montant de 35 milliards de francs guinéens. Cette somme est logée à la Banque Centrale de la République de Guinée (BCRG).

A suivre…

Siba Guilavogui

Pour Africaguinee.com

Créé le Mercredi 07 septembre 2022 à 16:23