Cellou-Sidya en "exil" forcé? "Rien ne leur interdit de rentrer…", selon la Junte

Guinée
Les anciens Premiers ministres Cellou Dalein Diallo et Sidya Touré répondant à une convocation de la Junte en février dernier
Les anciens Premiers ministres Cellou Dalein Diallo et Sidya Touré répondant à une convocation de la Junte en février dernier

CONAKRY-Les anciens Premiers ministres, Sidya Touré et Cellou Dalein Diallo sont sortis de la Guinée au lendemain de leur expulsion de leurs domiciles respectifs par la junte, dans le cadre de l’opération controversée, dite de récupération des domaines de l’Etat.

Pour le cas du leader de l’UFDG (Union des forces démocratiques de Guinée) sa maison a été rasée, une école est en train d’y être construite, tandis que pour le leader de l’Union des Forces Républicaines (UFR), sa résidence a été attribuée au Bureau Guinéen des Droits d’Auteur.

Pour beaucoup au sein de l’opinion, ces deux figures politiques majeures du pays, sont en exil à cause d’une « persécution » dont ils seraient victimes de la part  des nouvelles autorités.

Interpelé ce mardi 6 septembre 2022, le colonel Amara Camara, un des figures importantes du CNRD (comité national du rassemblement pour le développement) a rassuré que rien ne les empêche de rentrer en Guinée et qu’aucune mesure n’a été entreprise dans ce sens.

« Je ne comprends pas ce que vous appelez exil. Il y a des citoyens qui ont décidé de sortir du pays pour des raisons de convenance personnelle. Ils pourront rentrer en Guinée comme ils veulent puisque rien ne leur interdit.

Assimiler un voyage personnel, un déplacement privé à de l’exil, relève d’une manœuvre de nature à ternir l’image de notre pays hors de nos frontières. Que cela soit dissocié clairement aujourd’hui des actions qui sont en train menées sur le terrain. Il n’y a aucune campagne, aucune mesure qui dit que tel ne peut pas rentrer en Guinée », a précisé le porte-parole de la Présidence.

A suivre…

Africaguinee.com

Créé le Mardi 06 septembre 2022 à 19:29