Manifestations à Conakry : Ce qui prévaut dans la matinée sur l’axe, images…

Conakry

CONAKRY-Ce lundi 05 septembre 2022, jour marquant l’an un de l’arrivée du colonel Mamadi Doumbouya, ancien commandant du Groupement des Forces Spéciales (GFS), au Pouvoir, le Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC), mouvement dissous il y a juste un mois par les autorités de la Transition, appelle à une mobilisation générale dans le Grand Conakry.

L’objectif de cette troisième manifestation (du genre) depuis le 28 juillet dernier, est d’exiger le retour rapide à l’ordre constitutionnel, des enquêtes sur les crimes de sang, la levée des restrictions des libertés publiques et la libération des acteurs sociopolitiques incarcérés. Quel est le constat qui se dresse sur l’autoroute le Prince en cette de matinée ? Un journaliste d’Africaguinee.com qui a sillonné l’axe ce matin.

De l’état de la circulation

Il est 7 heures 30minutes ce lundi 5 septembre 2022, nous sommes actuellement sur la route le Prince sur le tronçon Bambéto-Koloma-Bomboly-Cosa, dans la commune de Rotoma. Un calme olympien règne sur cet axe, la circulation est réelle mais avec moins de véhicules. Toutes les stations-service fonctionnent comme d'habitude. On n’a pas vu de traces d’incidents nocturnes.

Les forces de sécurité

 Au niveau du carrefour Cosa, deux pickups de la police et un camion à eau sont stationnés.  Un peu plus loin, au niveau du camp-carrefour en passant par Bomboly c'est le même constat. Des pickups du BATA (Bataillon autonome des troupes aéroportées), une unité d’élite de l’armée, font des aller-retours sur l'axe. Pour le moment, il n’y a pas d’incidents, les boutiques et magasins qui font face à la grande voie sont fermés.

Nous y reviendrons !

Une dépêche de Mamadou Yaya Bah

Pour Africaguinee.com

 

Créé le Lundi 05 septembre 2022 à 10:06