Crief : Après les crimes économiques, Aly Touré s'attaque à un autre secteur très "pourri"…

Guinée
Aly Touré, procureur spécial de la CRIEF
Aly Touré, procureur spécial de la CRIEF

CONAKRY-En plus des crimes économiques, le Procureur Spécial près la Cour de Répression des Infractions Économiques et financières (Crief), vient d’ouvrir un nouveau front. Cette fois-ci Aly Touré s’attaque au secteur pharmaceutique et aux cliniques clandestines.

Le magistrat ordonne à compter du 15 septembre 2022 (délai de rigueur) la fermeture des boutiques et autres points de vente non-agréés de médicaments et autres produits de santé sur toute l’étendue du territoire nationale.

Aly Touré a aussi ordonné la fermeture des structures médicales et paramédicales clandestines (...).

Ce n’est pas tout. Le procureur spécial de la Crief interdit formellement la vente des médicaments et autres produits de santé à tout médecin, infirmier, sage-femme, agent technique de santé…non autorisé dans les structures médicales publiques et privées.

Le Procureur prévient que ces infractions constituent des infractions graves à la loi pénale.

Selon lui, cette décision s’inscrit dans le cadre de l’assainissement et de la moralisation des pratiques médicales et paramédicales en Guinée.

A suivre…

Africaguinee.com

Créé le Mercredi 31 août 2022 à 22:20