Guinée : l’ANAD déterminée à "croiser le fer" avec la junte...

Manifestations du 17 août
Des leaders de l'ANAD
Des leaders de l'ANAD

CONAKRY- L’Alliance Nationale pour l’Alternance et la Démocratie (ANAD) est plus que jamais déterminée à « croiser le fer » avec la junte militaire au Pouvoir en Guinée.

Ce dimanche 14 août 2022, cette coalition politique, l’une des plus importantes du pays, a martelé qu’en sa qualité « d’intrépide défenseur du droit et de la démocratie dans notre pays, adhère pleinement au mot d'ordre de manifestation pacifique lancé le 17 août 2022 par le FNDC ».

En conséquence, elle exhorte ses partisans et tous les patriotes épris de justice et de démocratie, à participer massivement, dans l’ordre et la discipline, à cette manifestation.

« Mobilisons-nous tous pour protester contre l’interdiction de manifester et pour exiger le retour à l’ordre constitutionnel et le respect de tous nos droits et libertés.

- Ils (les dirigeants de la junte, ndlr) ont osé les 28 et 29 juillet faire usage des armes à feu pour tuer et blesser des manifestants pacifiques.

- Ils ont osé interdire l’expression d’une liberté fondamentale : celle de manifester.

- Ils ont osé kidnapper Foniké Menguè, figure de proue du combat pour la liberté.

- Ils ont osé dissoudre le FNDC et barricader les sièges des principaux partis politiques.

Ils ont osé, osons!

Transition, mandat mara ! », a appelé ce dimanche l’Alliance Nationale pour l’Alternance et la Démocratie (ANAD), dirigée par l’ancien premier ministre Cellou Dalein Diallo.

A suivre…

Africaguinee.com

Créé le Dimanche 14 août 2022 à 12:53