Me Konaté avocat de Kassory "banni" par le Barreau : La Crief a été saisi…

Guinée

CONAKRY- L’Ordre des Avocats de Guinée (OAG) a interdit Maître Mamadou Konaté, inscrit aux Barreaux du Mali et de Paris de postuler et de plaider devant toutes les Juridictions de la République de Guinée.

Ce Avocat défend l’ancien Premier ministre Ibrahima Kassory Fofana, -en détention depuis le 06 avril dernier-, pour des faits de détournement présumé de derniers publics portant sur 46 millions de dollars Usd et plus de 81 milliards Gnf, selon l’accusation révélée par le parquet spécial de la Crief.

Pour justifier sa décision, le barreau de Guinée invoque l’argument selon lequel, il n’existe aucune convention de réciprocité entre les barreaux de Paris, du Mali et la Guinée, quant à l’exercice de la profession d’avocat.

Lire aussi-Mamri : Kassory accusé d'un détournement de plus de 46 millions Usd

Plus loin l’Ordre des Avocats de Guinée (OAG) précise que maitre Konaté ne bénéficie pas d’une autorisation expresse du Bâtonnier. Le Barreau reproche aussi à l’ancien ministre de la Justice du Mali d’avoir tenu des propos discourtois envers le procureur de la Crief, Aly Touré.

Le Président de la Cour de Répression des Infractions Économiques et Financières (Crief) a été saisi par l’ordre des avocats le 03 août. Le courrier consulté par Africaguinee.com indique : « Il est porté à votre connaissance que l’intervention dans un dossier de tout avocat étranger dont le Barreau n’a pas de convention avec le nôtre est subordonné à la délivrance par Bâtonnier de l’ordre des avocats de Guinée d’une autorisation à cet effet. A défaut, il ne pourra ni plaider, ni postuler devant votre Cour, ni devant aucune juridiction en République de Guinée », lit-on sur la note signée par maitre Fatoumata Diallo « Fabi », par Délégation.

Lire aussi-L’avocat de Kassory révèle : "Dans les 46 millions de dollars, aucun rond n’a été payé…

Cette décision de l’Ordre des Avocats de Guinée (OAG) suscite l’ire de maître Konaté qui annonce avoir saisi les Ordres (Mali, Paris) dont il dépend. « L’OAG m’interdît de plaider pour Ibrahima Kassory Fofana et de postuler en République de Guinée.  Cette décision est inique. Elle ne protège pas et vole au secours d’un Parquet spécial pour satisfaire le pouvoir, bannir l’avocat. J’ai saisi les Ordres dont je dépends et j’attends ! », a-t-il annoncé vendredi 5 août 2022, dans la soirée.

A suivre…

Africaguinee.com

Créé le Samedi 06 août 2022 à 1:54