Enlisement de la crise : Mamadi Doumbouya est-il pris en "otage" ?

Guinée
Colonel Mamadi Doumbouya, président de la transition guinéenne
Colonel Mamadi Doumbouya, président de la transition guinéenne

CONAKRY-Comment expliquer l’enlisement de la crise autour de la Transition guinéenne ? Comment en est-on arrivé là ? Certains acteurs sociopolitiques pointent un doigt accusateur sur certains membres de l’entourage du président de la Transition guinéenne. C’est le cas de Dr Fodé Oussou Fofana, vice-président de l’UFDG qui pense que le colonel Mamadi Doumbouya est pris en « otage ».

« Je considère que le colonel qui était de bonne foi est pris en otage par des gens qui rôdent autour de lui, mais qui ne l’aiment pas. Ils ne défendent que leurs intérêts. La majeure partie de ces gens sont des civils. Pour moi, ce sont ces civils qui ont été dans l’opposition qui se sont battues pendant toutes ces années sans exception, ce sont eux qui sont en train d’induire le CNRD en erreur.

Ce sont eux qui poussent le colonel à commettre des erreurs à cause de leur intérêt personnel.

Lorsqu’on voit des ministres dire que ce qui les intéresse, ce n’est pas la durée de la transition, mais plutôt son contenu, on se pose des questions », confie Dr Fodé Oussou Fofana.

La semaine dernière, une manifestation, la première sous l’ère CNRD, a été violemment réprimée. Cinq personnes ont perdu la vie. La trêve annoncée par le FNDC, à l’origine de cette mobilisation qui était interdite par les autorités, a expiré ce vendredi 5 août 2022. Le mouvement citoyen qui revendique l’ouverture d’un dialogue a annoncé samedi 04 août des actions décisives et graduelles dès le 08 août. Mais lui aussi indexe l’entourage du Président d’être à l’origine de l’enlisement de la crise.

« Nous avons été les tous premiers à dénoncer la présence autour du Président de la transition d’une partie toxique qui n’avait pour objectif que de faire dérouter la transition en perpétuant les dérives du régime déchu. Les faits nous donnent raison. Nous avons un Président de la Transition qui est pris en otage par des individus que nous connaissons. Ils essaient de conduire la transition à leur manière afin de réduire au silence toutes les discordantes », a dénoncé le responsable des stratégies du FNDC, tandis que de son côté, le président de la Transition insiste sur la nécessité de conduire les réformes engagées à leur terme. Le colonel Doumbouya explique les résistances par rapport aux réformes actuelles par le fait qu’elles touchent « les objectifs ou les intérêts des politiques ».

A suivre…

Oumar Bady Diallo

Pour Africaguinee.com

Créé le Samedi 06 août 2022 à 16:34