Repos biologique : Les services de l'ONSPA saisissent une importante quantité de poisson destinée à l'exportation

Guinée

CONAKRY-En dépit de la lettre circulaire de la ministre de la Pêche et l'Économie Maritime en date du 07 juin 2022, portant suspension de l'exportation et de la réexportation du poisson pendant la période de repos biologique, des acteurs "indélicats" du secteur continuaient à "violer" cette décision. 

Grâce à la vigilance de l'ONSPA (Office National de Contrôle Sanitaire des Produits de la Pêche et de l'Aquaculture), les contrevenants ont été démasqués. Leurs produits (1275) cartons de poisson déjà stockés dans des conteneurs, ont été saisis par les agents dudit service.

Ce jeudi 4 août, le chef de Cabinet du ministère de la Pêche et de l'Economie Maritime, le Directeur Général de l'ONSPA et ses agents ont procédé à leur présentation. Le premier responsable de l'ONSPA est revenu sur les démarches qui ont permis ce coup de filets. 

"Nos agents qui sont des inspecteurs sanitaires assermentés, sont sur le terrain tous les jours au quotidien. Ils visitent les entrepôts, les établissements, partout où il y a le poisson ils partent. C'est ainsi qu'ils ont découvert le coin avant-hier (mardi) et ont informé la direction. Ils ont saisi le produit. Ensuite, un certificat de consignation a été établi. Celui-ci a été remonté au département", a expliqué Mamadou Bano Diallo. 

Sur les lieux, les responsables de cet établissement ont stocké du poisson en cette période de repos biologique alors qu'ils ne devraient pas le faire, a-t-il rappelé. 

"Ils devraient se conformer à la note circulaire interdisant l'exportation du poisson. Ce poisson devrait être destiné à la vente sur le marché. Donc, la saisie est faite, le conteneur de poisson, vous l'avez-vous- même vu, les clefs sont dans les mains des agents de l'ONSPA.  Cette quantité de poisson saisie, nous allons faire en sorte qu'elle soit vendue sur le marché local. Et à l'issue de la procédure, je pense que les fautifs ne vont plus le faire" a-t-il indiqué. 

Le chef de Cabinet du ministère de la Pêche M. Ibrahima Kalil Gueye a quant à lui rappelé que sur instruction de la ministre de la pêche et de l'Economie Maritime, qu'ils ont décidé d'aller sur le terrain, ce matin pour mener une opération de contrôle pour se rassurer de la mise en œuvre de la décision d'interdiction de l’exportation et de la réexportation du poisson pendant la période de repos biologique, mais également s'assurer de la disponibilité du poisson sur le marché local. Dans les différents dépôts visités, le constat est satisfaisant, a-t-il dit.

"Nous avons compris que le poisson est disponible pour le marché local. Nous avons compris également que les mauvaises pratiques continuent. Malgré l'interdiction du stockage, il y a des personnes physiques ou morales qui s'adonnent à ces pratiques. Nous avons saisi un conteneur de poisson qui était certainement destiné à l'exportation alors que la note circulaire interdit cette pratique pendant le repos biologique", a-t-il regretté.

Ce n'est pas aisé de mettre en application certaines décisions des autorités. Mais l'ONSPA (Office National de Contrôle Sanitaire des Produits de la Pêche et de l'Aquaculture) est à pied d'œuvre pour s'assurer que les décisions prises sont respectées.  M. Ibrahima Kalil Gueye lance un appel à l'endroit des agents publics.

"Je voudrais rappeler aux agents publics qu'un simple acte d'un des leurs pourrait contribuer à ternir l'image de l'administration et du pays. Lorsque les décisions sont prises, il faut qu'on les exécute. Le fait de fermer les yeux sur certaines choses peut conduire à rompre la collaboration avec plusieurs partenaires techniques et financiers", a indiqué M. Gueye. 

Sur les lieux, le Directeur général de AM Global service, l'établissement mis en cause dans cette affaire s’est justifié à sa façon.

"Ce poisson n'est pas stocké pour l’exportation. C'est un collaborateur qui est Kamsar qui a envoyé ce stock pour ravitailler le marché local. On était en train de préparer pour le tarif, lorsque les inspecteurs sont venus nous prendre. Ce stock de poisson est là depuis deux semaines", a-t-il réagi. 

Pour rappel, la note circulaire de la ministre rappelle que l'exportation et la réexportation de toutes espèces de poisson, sous toutes ses formes est suspendue pour la période allant du 25 juin au 10 septembre 2022. Il en est de même pour les opérations consistant à la collecte, au traitement et au stockage du poisson à des fins d'exportation.

Siddy Koundara Diallo 

Pour Africaguinee.com 

Tel: (00224) 664 72 76 28

Créé le Jeudi 04 août 2022 à 21:10

TAGS