Turquie : Comment va l'ex Président Alpha Condé ?

Guinée
Alpha Condé lors d'un déplacement en Turquie, image d'archive
Alpha Condé lors d'un déplacement en Turquie, image d'archive

CONAKRY-Le 21 mai dernier, Alpha Condé s’était envolé pour Istanbul (Turquie) après avoir obtenu une autorisation expresse de la Junte de quitter la Guinée. Officiellement, ce voyage médical s’inscrivait dans un cadre purement humanitaire. C’était la deuxième sortie au pays de l’ancien dirigeant guinéen depuis sa chute.

Deux mois deux semaines après avoir quitté Conakry comment va Alpha Condé ? Africaguinee.com a pu glaner quelques nouvelles de l'ex Président. Selon une source généralement bien informée, l’ancien Chef d’État va mieux et ne s'intéresserait pas de la politique dans son pays. D’après notre source, il se préoccupe de sa santé.

"Le Professeur Alpha Condé est toujours en Turquie. Il ne parle pas politique, il ne se mêle de rien. Il ne s'occupe que de sa santé. Par la grâce de Dieu, il n'est pas mourant comme certains ont voulu le faire croire », confie notre source.

Avant la chute d’Alpha Condé, il avait effectué un voyage médical en Turquie. Certains avaient prédit qu'il n'avait que six (6) mois à vivre, relève notre interlocuteur qui précise que ces derniers avaient « tout faux ».

« Ceux qui disent qu'il est gravement malade ne font que dans des spéculations. Après le coup d'État, certains avaient prédit qu'il (Alpha Condé) était condamné et qu'il allait mourir dans six mois. Mais, dans un mois ça fera un an après le coup d'État il est toujours là", explique notre source.

En Guinée, le RPG arc-en-ciel son parti le considère toujours comme prisonnier du CNRD et réclame sa libération. Mais, rappelle notre interlocuteur, le président Alpha Condé a quitté la Guinée sans garde du corps, ni d’accompagnateur. Il ne peut donc pas être considéré comme "prisonnier".

Pour rappel, c'est le 21 mai dernier que le Président Alpha Condé a quitté la Guinée pour ses soins à l'étranger. L'ex chef d'état guinéen poursuit son séjour médical dans le Pays de Recep Tayyip Erdogan.

En Guinée, il est toujours visé par des poursuites judiciaires pour les crimes commis dans le sillage du référendum constitutionnel de 2020. L’enquête avance à pas de caméléon alors que près d’un an après sa chute, le pays replonge dans une crise.

A suivre…

Siddy Koundara Diallo 

Pour Africaguinee.com 

Tel: (00224) 664 72 76 28 

Créé le Mardi 02 août 2022 à 10:53