Mamadou Béla Barry tué à Hamdallaye : "Il a reçu une balle à la poitrine…", témoigne son père

Conakry
Mamadou Sanoussi Barry, boulanger et père de la victime, Mamadou Béla Barry
Mamadou Sanoussi Barry, boulanger et père de la victime, Mamadou Béla Barry

CONAKRY-Le jeune Mamadou Béla Barry (voir photo en bas de l'article), âgé de 16 ans a été fauché par une balle dans la soirée d'hier vendredi, 29 juillet 2022 en marge des échauffourées qui ont éclaté entre manifestants et forces de l'ordre sur l’autoroute le Prince. Dans la famille mortuaire, c'est la tristesse et la désolation qui règnent.

Rencontré ce samedi, 30 juillet 2022 à son domicile au quartier Kakimbo, Mamadou Sanoussi Barry, boulanger et père de la victime est revenu sur les circonstances dans lesquelles son fils qui était son apprenti a croisé le destin, tragique. 

Les larmes aux yeux, notre interlocuteur accuse les forces de l'ordre d'avoir tiré à bout portant sur son enfant qui, selon lui, n'avait rien à avoir avec la manifestation qui était en cours.

« Hier aux environs de 18 heures, j'ai demandé à mon fils Mamadou Béla Barry qui est mon apprenti, d'aller acheter de la farine au magasin situé au bord de la route au niveau du carrefour -plaque Cellcom- (Hamdallaye).

C'est dans ces circonstances qu'il a reçu une balle dans la poitrine. Il a rendu l'âme sur place. Lorsqu’on m'a informé, nous sommes allés voir son corps. Nous avons constaté que c’est effectif », a raconté le père de la victime qui dit s'en remet à la volonté divine.

Selon les informations confiées par le père, Mamadou Béla Barry dont le corps est présentement à la morgue de l'hôpital Ignace Deen était son troisième fils. Ils sont originaires de la sous-préfecture de Bantignel (Pita).

Siba Engagé

Pour Africaguinee.com

Tel: (00224) 623 06 56 23

Créé le Samedi 30 juillet 2022 à 18:25