Foniké Menguè se confie à Africaguinee.com: "Le Parquet inféodé a pris fait et cause pour le CNRD…"

Guinée
Oumar Sylla Foniké Mengué, Coordinateur national du FNDC
Oumar Sylla Foniké Mengué, Coordinateur national du FNDC

CONAKRY-Peu avant son arrestation, dans la nuit du vendredi 30 juillet, Africaguinee.com avait pu interroger Oumar Sylla Foniké Mengué.

L’activiste qui dirige le Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC), -mouvement citoyen à l’origine des manifestations ayant paralysé une partie de la Capitale Conakry, le 28 et 29 juillet-, n’excluait pas son arrestation suite aux poursuites annoncées par le Parquet Général contre les organisateurs.

Foniké Menguè, a dénoncé une instrumentalisation de la justice qui, selon lui, n'est plus la boussole annoncée par les nouveaux maîtres du pays.

« On a appris ces poursuites par voie de presse. Ça prouve que le parquet a pris fait et cause pour le CNRD. Le parquet montre davantage qu'il est inféodé, il n'est pas indépendant, il agit sous la demande du CNRD. Sinon, comment comprenez-vous qu'à quelques jours de la marche programmée par le FNDC, le parquet fait un communiqué pour dire que les organisateurs seront poursuivis. Ce n'est pas normal. Ça montre vraiment qu'ils sont instrumentalisés, ils n'agissent pas en toute indépendance. Ils agissent selon le bon vouloir du CNRD. C'est ce qu'on a dénoncé au temps d'Alpha Condé qui est en train de revenir.

Aux premières heures de la prise du pouvoir, ils avaient dit que la justice est la boussole. Mais la justice guinéenne n'est plus la boussole. Nous sommes désolés de voir le parquet agir ainsi. Le 28 juillet, vous avez vu Balla Samoura qui disait que ça sera entre nous et la justice. Aujourd'hui ils se font substituer à la loi, ils font comme si ce sont eux la loi, ce sont eux la justice. Sinon qu'est-ce qu'un Haut Commandant, un policier, un militaire ou un gendarme a à avoir entre un justiciable et la justice ? Je pense qu'il n'a pas de commentaire à faire. Mais si lui-même devant les médias dit que ça sera entre nous et la justice, ça veut dire que c'est quelque chose qu'ils ont préparée », a laissé entendre Foniké Menguè.

M. Sylla se « dédouane » de toute responsabilité liée aux dégâts enregistrés en marge de leur manifestation. Selon lui, les seuls auteurs de ces actes de vandalisme sont entre autres le Colonel Balla Samoura et les contre-manifestants.

« Nous savons tous que ce n'est pas le FNDC qui a fait ces actes de vandalisme. Il y a eu des mouvements supportés par le Colonel Balla Samoura et d'autres membres du CNRD qui ont dit qu'ils vont manifester le même jour que nous. Alors ce sont ces gens-là qui se sont prêtés à tous ces actes de vandalisme. Il y a beaucoup de vidéos aujourd'hui qui en font foi. Si le parquet -en temps normal- doit interpeller des personnes par rapport à cette manifestation, ce sont ces contre-manifestants sans oublier le Haut Commandant Colonel Balla Samoura.

Ce sont eux qui doivent s'expliquer. Mais comme nous savons que la pyramide a toujours été à l'envers, c'est ainsi que le parquet a décidé de faire ce communiqué. Sachez qu'on n'a pas peur. Ce communiqué ne nous fera pas reculer. Chacun d'entre nous se trouve à son domicile. Si le parquet a besoin de nous, nous serons toujours prêts à répondre à travers des convocations en bonne et due forme. Nous savons que nous ne sommes pas en porte-à-faux avec la loi. Personne d'entre nous n'est en conflit avec la loi », a martelé le coordinateur national du FNDC.

A suivre…

Oumar Bady Diallo

Pour Africaguinee.com

Créé le Samedi 30 juillet 2022 à 18:52