Urgent- Crief: Mamadou Sylla inculpé et placé sous contrôle judiciaire...

Guinée
Elhadj Mamadou Sylla, leader de l'UDG
Elhadj Mamadou Sylla, leader de l'UDG

CONAKRY- L’homme politique guinéen, Elhadj Mamadou Sylla a été inculpé ce mercredi 20 juillet 2022, par la Cour de Répression des Infractions Économiques et Financières (Crief), a appris Africaguinee.com.

Le Leader du parti Union Démocratique de Guinée (UDG) a été longuement auditionné dans l’affaire dite « Air Guinée » par des juges de la Chambre de l’Instruction de cette Cour -mise en place par la junte militaire au pouvoir en Guinée depuis le 05 septembre 2021-, pour réprimer les délits financiers et économiques.

M. Sylla a été interrogé sur le dossier « Air Guinée ». Suite à cet interrogatoire qui a duré plusieurs heures, l’ancien opérateur économique, a été inculpé et placé sous contrôle judiciaire, selon une source proche de la Crief qui s’est confiée à Africaguinee.com. Son avocat que nous avons joint au téléphone n’a pas souhaité faire de commentaires.

Il y a 20 ans, Mamadou Sylla, alors « PDG du Groupe Futurelec Holding » avait acheté un Boeing 737 avec l’Etat guinéen à 5 millions de dollars. Mais la Crief soupçonne le leader de l’Union Démocratique de Guinée (UDG) d’avoir commis, dans l’acquisition de cet avion, des « infractions à la Loi pénale ».

L’ouverture de l’information judiciaire concerne des faits de « malversation dans la passation des marchés publics, corruption, enrichissement illicite, détournement de deniers publics, recel de biens et complicité ». M. Sylla n’est pas le seul concerné par ce dossier qui continue de défrayer la chronique.

Cellou Dalein Diallo, à l’époque ministre des transports et des travaux publics, Cheick Ahmed Camara, ex ministre de l’Économie et des finances (au moment des faits), Ibrahima Camara, Directeur de l’unité de privatisation du ministère de l’économie et des finances, sont aussi dans le collimateur de la Crief.

Nous y reviendrons !

Africaguinee.com 

Créé le Mercredi 20 juillet 2022 à 18:31